Lannion. Un migrant africain accusé de viol sur une jeune fille comparaîtra devant la cour d’assises

A LA UNE

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Un migrant soudanais est accusé d’un viol commis sur une jeune fille à Lannion en 2017. Il devra comparaître devant la cour d’assises des Côtes d’Armor tandis que ce type d’affaire s’est multiplié en Bretagne ces dernières années.

Viol à Lannion : l’auteur présumé est un migrant africain

La Bretagne s’est-elle habituée aux différentes exactions commises par des migrants extra-européens ? Les multiples affaires judiciaires se déroulant sur notre sol depuis plusieurs années et impliquant ce genre d’individus semblent désormais se succéder dans l’indifférence générale.

Après l’avoir fait comparaître le 5 mars, la chambre de l’instruction de Rennes a ainsi décidé le 6 mars de maintenir en détention provisoire un Soudanais de 34 ans désigné comme étant l’auteur présumé du viol d’une jeune fille quant à elle âgée de 18 ans au moment des faits. La scène s’était déroulée dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 décembre 2017 à Lannion. La jeune fille, après être sortie dans un bar de la ville et étant sous l’emprise de l’alcool, avait été abordé vers deux heures dans la rue par le migrant africain. Les deux individus se connaissaient car logeant dans le même foyer des jeunes travailleurs.

Tandis que le Soudanais se proposa de raccompagner la victime, la jeune fille sera violemment agressée et violée en pleine rue peu de temps après avec de nombreux coups reçus au visage.

Version obscure et renvoi devant la cour d’assises

De son côté, l’extra-européen a expliqué aux enquêteurs qu’il serait intervenu pour s’interposer tandis que la jeune femme était agressée par trois personnes. Mais, aux dires de la victime, le violeur est bel et bien le Soudanais, lequel l’« importunait déjà au foyer ».

Sur le plan médical, si les médecins n’ont pas relevé de problèmes psychiatriques chez l’Africain, ils font en revanche état de « troubles du raisonnement lié à sa personnalité et à sa culture ». L’homme se dit par ailleurs marié depuis 2014, avec une famille restée au Soudan. Un argument sur lequel il s’appuie pour tenter de convaincre la justice : « J’ai trouvé un logement sur Saint-Brieuc, je vais trouver un travail. Je ne suis pas un mauvais garçon mais malheureusement, je n’ai pas ma famille en France pour m’aider ».

Doit-on en déduire qu’un regroupement familial aurait évité à ce Soudanais accusé de se retrouver impliqué dans cette affaire de viol ? Toujours est-il que les « lourdes charges » retenues contre lui vont le renvoyer devant la cour d’assises des Côtes-d’Armor, à Saint-Brieuc. Aucune date d’audience n’a encore été fixée à cette heure.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et se donner les moyens de...

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et...

Lorient. De la cocaïne et des armes saisies, intervention du Raid

Le trafic de drogue continue d'empoisonner la Bretagne tandis qu'il enrichit les dealers, provenant souvent d'Île-de-France par ailleurs. À...

Articles liés

La Chapelle-sur-Erdre : une policière municipale poignardée par un individu [Suspect abattu par les policiers – Retour sur une erreur de notre part]

Mise à jour : une information totalement contradictoire par rapport à celle que nous avions diffusé tout à l'heure, sûrs de nos sources qui...

Lannion. 2 dealers dormiront en prison ce soir

Mardi 30 mars à Lannion et Rospez, une opération de gendarmerie a été menée par la compagnie de Guingamp, avec pour finalité l'interpellation de quatre personnes...

Dinard. Un migrant tunisien condamné pour agression sexuelle sur une Colombienne

Un migrant tunisien a été reconnu coupable d'agression sexuelle commise sur une femme colombienne à Dinard en juin 2020. Arrivé en France en 2016,...

Vannes. Un migrant dealer condamné à trois mois de prison ferme pour agression

Lundi 22 mars, le tribunal de Vannes a condamné un migrant dealer, âgé de 20 ans et présent depuis trois ans en France, pour...