Nantes. Elle obtient des papiers à un migrant, il la séquestre et extorque sa carte bancaire

A LA UNE

Le 29 février dernier, une femme de 63 ans, bénévole dans une association d’aide aux migrants, a pu constater l’acuité de la maxime russe selon laquelle « le bien est punissable ». En effet, elle a été ligotée sur une chaise, menacée de mort, filmée et s’est vu extorquer sa carte bancaire par un grand gaillard africain au visage masqué. Ce dernier n’est autre qu’un migrant qu’elle a aidé à obtenir des papiers, fait travailler et fait héberger par son neveu.

Mamadou Sow, âgé de 23 ans, a été jugé ce 5 mars, pour séquestration, extorsion et escroquerie. Il a agressé sa bienfaitrice, le visage masqué, et a fait un retrait de 150 € avec sa carte à 20h19. Bien qu’il nie les faits, sur son téléphone les enquêteurs retrouvent le code de la carte bancaire et une vidéo de sa victime ligotée. En entrant chez elle, vingt minutes plus tôt, il déclare : « je veux de l’argent, je sais que vous en avez ».

Sa bienfaitrice l’avait rencontré et aidé dans le cadre de l’association d’aide aux migrants où elle est bénévole. L’auteur des faits lui prétend qu’il a été kidnappé et mis dans un coffre par quatre individus – qu’il se garde bien de nommer ou de décrire – qu’ils lui ont pris son téléphone et restitué après les faits. Le tribunal ne croit pas à l’histoire rocambolesque et le condamne à trois ans, dont deux fermes, avec mandat de dépôt.

Pendant ce temps, le NPA qui a monté une liste aux municipales de Nantes – qui comptent donc cinq listes de gauche ou d’extrême-gauche (Nantes en commun avec des cadres de La France Insoumise, Johanna Rolland, EELV, LO, NPA) sur neuf – diffuse un tract sous le titre « de l’air, ouvrez les frontières ! liberté de circulation et d’installation pour tous ».

Dans ce tract il est notamment écrit, en féminin pluriel – marque de l’écriture inclusive – « Le gouvernement et ses relais locaux organisent une campagne raciste à l’encontre des migrantEs et des musulmanEs […] Cette politique détourne l’attention des questions sociales, mais viseaussi à faire monter la haine, à enrôler les pauvres contre les très pauvres, les déclasséEs contre les plus vulnérables. Pourtant ce ne sont ni les Roms, ni les migrantEs, ni les musulmanEs qui suppriment nos emplois et saccagent les services publics ». En revanche, ils détroussent les petites vieilles, surtout dans les associations qui les aident… on comprend mieux la propension des pro-migrants à les installer partout, sauf chez eux.

Et encore, le NPA ignore visiblement la flambée des agressions, depuis plusieurs années, à la CAF, la Poste et Pole Emploi… ainsi que le poids exercé à la baisse sur les salaires et les acquis sociaux par l’embauche massive de migrants. Près de quarante ans plus tôt, le secrétaire du PCF Georges Marchais était visionnaire…

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass-sanitaire, 3ème dose : les Français vont-ils se réveiller ?

Au programme ce soir, les dernières informations relatives au Covid-19. A la veille de l’examen de l’Assemblée nationale de...

Cyclisme. Breizh Ladies : composition de l’effectif 2022

Le Comité de Bretagne soutient le cyclisme féminin en proposant aux cyclistes bretonnes d’intégrer le collectif régional nommé Breizh...

Articles liés