Coronavirus. La Russie se prépare au confinement

A LA UNE

Avec 93 cas (+30 en un jour) sur tout le pays, dont 86 venus d’ailleurs, la Russie ne souhaite pas attendre d’être dans la situation de l’Italie ou de la France pour se mettre en quarantaine. A Moscou, qui concentre la plupart des cas, une quarantaine partielle pourra être déclenchée dès le 21 mars prochain.

A Moscou où 20 cas ont été détectés ces dernières 48 heures, à partir du 21 mars, toutes les écoles ferment, et ce jusqu’au 12 avril – cette mesure intervent très vite après l’annonce d’un cas de coronavirus dans l’école n°1284, qui a été immédiatement fermée. Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits, la vente des titres de transports dans les bus, tramways, trolleybus, minibus est stoppée. A partir du 16 mars assister au cours n’est plus obligatoire. Les écoliers passent à l’enseignement à distance.

Le 16 mars, la Russie a aussi annoncé fermer ses frontières – du 18 mars au 1er mai – pour tous les étrangers, sauf les diplomates, les personnes étrangères qui vivent habituellement en Russie et les conducteurs de camions ; les vols vers l’UE et l’Iran sont en passe d’être arrêtés, idem pour les trains internationaux vers l’Asie centrale. Sur l’ensemble du pays, 105.000 tests ont été réalisés, et les campagnes de tests massifs, recommandées par l’OMS, vont continuer. La France et la Suisse ont déjà depuis longtemps renoncé à tester tous ceux qui ne présentent que des symptômes légers.

En parallèle, plusieurs mesures laissent penser que la Russie se prépare au confinement national. Des dizaines de milliers de masques en provenance de Chine ont été livrés dans les grandes villes, notamment Saint-Pétersbourg. A la sortie de Moscou, route de Kaluga, un hôpital complémentaire provisoire, destiné à accueillir les patients atteints de coronavirus, est en train d’être construit – les équipes travaillent nuit et jour. Des milliers de médecins et de pneumologues sont requis au titre de la réserve sanitaire. Le télétravail est généralisé, et la liste des 13.500 entreprises dont le fonctionnement normal est nécessaire pour le pays, en train d’être dressée. Une plateforme nationale sur le web a été mise en place, et les arrêts maladie seront désormais mieux indemnisés.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass-sanitaire, 3ème dose : les Français vont-ils se réveiller ?

Au programme ce soir, les dernières informations relatives au Covid-19. A la veille de l’examen de l’Assemblée nationale de...

Cyclisme. Breizh Ladies : composition de l’effectif 2022

Le Comité de Bretagne soutient le cyclisme féminin en proposant aux cyclistes bretonnes d’intégrer le collectif régional nommé Breizh...

Articles liés