Municipales 2020. La prime aux maires sortants, sauf à Quimper

A LA UNE

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Les grandes villes bretonnes, Nantes, Rennes, Brest, Vannes, Saint-Nazaire, ont donné une prime au maire sortant. Dans un moment de flottement dû au Covid-19 et à une abstention importante, cela n’a pas été le cas à Quimper, où le sortant Ludovic Jolivet, Agir-ex UMP, est devancé au premier tour par Isabelle Assih, PS et DVG.

Une triangulaire au second tour

La baisse de participation au scrutin du premier tour a été l’information prépondérante : la participation n’atteint que 39 % contre 59 % en 2014 et 65 % en 2008. Aura-t-elle une influence sur un second tour dont on ne connaît pas encore la date : c’est une question dont bien peu ont la réponse.

La liste de gauche menée par Isabelle Assih, avec 32 %, devance donc Ludovic Jolivet qui est crédité de 30 % au premier tour. Ce dernier récolte un meilleur score que lors de son élection en 2014 (29,5 % à l’époque ), mais cette fois sans le recours des 14 % de son ex-première adjointe, Isabelle Le Bal, Modem, qui s’est effondrée avec à peine plus de 5 % des scrutins. Cette dernière a souffert de l’incohérence entre son soutien à Ludovic Jolivet pendant six ans et de son opposition de dernière minute : une fusion avec la troisième liste présente au second tour, celle de la députée Annaïg Le Meur, LREM, créditée de 13,75 % peut sauver son poste.

Cette dernière peut être déçue par un score très inférieur à celui des législatives : elle a annoncé à plusieurs reprises sa volonté de ne pas fusionner et de proposer une troisième voie, certainement dans l’objectif de briguer la place de maire dans six ans.

Trois surprises peuvent résumer le premier tour : déception pour EELV qui fait un score faible, avec 7 %. Déception pour le RN sous la barre des 5 %, victime de l’abstention et du siphonnage des votes par Ludovic Jolivet malgré le ralliement de ce dernier au macronisme. Déception pour l’extrême gauche sous la barre des 5 %, victime également de l’abstention.

La liste citoyenne Vivre Quimper n’a pas pesé sur le scrutin du premier tour avec moins de 2 %.

Quels reports de voix ?

Ce sont les abstentionnistes qui donneront la victoire au second tour. Cependant, il y aura peu de voix à récupérer chez les électeurs du centre pour Ludovic Jolivet du fait de la présence de LREM, de la faiblesse du Modem, et de l’hostilité de ses anciens alliés écologistes, les Européens.

Par contre, en cas de bon accord avec la liste EELV, Isabelle Assih peut bénéficier d’un report correct de leurs voix. Elle peut également bénéficier d’un vote anti-Jolivet épars sur l’échiquier politique, tant la personnalité goguenarde du maire actuel et un bilan déplorable en terme de sécurité, dérangent.

Avec l’érosion du vote centriste, et la faiblesse du vote écolo, on assiste à un duel de personnalité entre Isabelle Assih et Ludovic Jolivet. LREM vise l’après-mandat, sauf coup de Jarnac.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Un jour on gagnera le Tour de France : le documentaire sur les Men In Glaz de Laurent Cadoret

En Bretagne, une équipe porte haut les couleurs de la région, ce sont les Men In Glaz. Au départ...

Héritage païen: Tradition catalane des herbes magiques de la Sant Joan

Juste après la fête des feux de la saint Jean, il était de tradition d’aller cueillir, sans outils tranchants,...

Articles liés

Quimper. 18kg de cocaïne et d’héroïne saisis par la Police, 4 trafiquants arrêtés

C'est un énorme coup - la plus grosse saisie de l'histoire de la Police Judiciaire de Quimper - réalisée par les forces de l'ordre...

Lettre ouverte à Mme Isabelle ASSIH , maire de Quimper

Claudine Dupont-Tingaud, ancienne conseillère régionale de Bretagne et présidente de REAGIR ( Résister et Agir pour la défense de nos identités ), nous adresse...

Entre 4000 et 5000 manifestants à Quimper pour les langues de Bretagne

Un beau bras d'honneur collectif adressé au Garde des Sceaux, Dupont-Moretti, qui a employer le terme de « baragouiner » pour évoquer les langues...

Quimper. Vers une mobilisation massive le 13 mars pour défendre l’enseignement du breton ?

Se dirige t-on vers une mobilisation massive le samedi 13 mars à Quimper pour défendre l'enseignement du breton ? Oui si l'on en croit...