Coronavirus. L’Occident a dépassé l’Asie tant pour le nombre de cas que pour le nombre de décès

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Un erreur s’est glissée dans le tableau statistique présenté hier. Les données de l’Allemagne et de la Corée du Sud ont été inversées par erreur. Je m’en excuse. Cela ne change rien au commentaire et au constat d’ensemble qui reste totalement valide.

La journée qui vient de s’écouler a marqué un tournant considérable. L’Asie, tirée par la Chine, avait enregistré jusqu’à ce jour le plus grand nombre de personnes affectées et le plus grand nombre de décès. Ce n’est plus le cas. L’Occident a dépassé l’Asie tant pour le nombre de cas que pour le nombre de décès, avec une irruption fracassante au sommet du palmarès: celle des USA. Trois mois après le début de l’épidémie, et alors que l’Asie de l’Est contient l’épidémie et la fait reculer, l’Occident ne parvient toujours pas, loin s’en faut, à la contrôler.

Sans prendre beaucoup de risque, on peut d’ores et déjà affirmer que l’Occident en général et l’Union Européenne et les États Unis en particulier paieront, in fine, un prix beaucoup plus élevé que l’Asie, tant sur le plan humain que sur le plan économique (de 3 à 10 fois plus ne serait pas surprenant).

Comme indiqué hier, la crise du coronavirus pourrait avoir un impact considérable sur les équilibres géopolitiques mondiaux. Certaines cartes seront rebattues ……

Voici maintenant les résultats du jour:

173 pays (+8) ont été, à ce jour, affectés par le virus, pour 218 558 cas déclarés

8 939 décès, 84 383 guérisons, 125 234 patients en cours de soins, dont 6 922 en état critique.

961 nouveaux décès dans la seule journée d’hier

Le tableau ci dessous est volontairement allégé. Il ne prend en considération que les pays les plus touchés qui représentent 95% des cas détectés et des victimes.

7 pays ont enregistré plus de 100 décès (Chine, Italie, Iran, Espagne, France, USA, UK)

Sur les 8 939 décès enregistrés dans le monde, 8 506 l’ont été dans ces 7 pays (95,2%) et 4 316 dans les pays occidentaux (US, UE, OTAN). 779 des 961 décès d’hier sont US, UE, OTAN. Dès demain, ces victimes «occidentales» seront les plus nombreuses sur l’ensemble de la planète et l’épidémie est toujours en extension rapide.

Pour autant, il faut relativiser ces coûts humains. Hier, 961 personnes sont décédés sur la planète du Coronavirus. Mais chaque jour, 160 000 personnes y décèdent et 380 000 y naissent ….. On n’en est pas encore à l’extinction de la vie sur terre d’autant que ceux qui décèdent sont, en majorité, des personnes déjà âgées et présentant des pathologies sérieuses et que ceux qui naissent n’ont statistiquement aucun risque de décès par coronavirus jusqu’à l’âge de 10 ans.

Dans la gestion de cette épidémie, deux points méritent d’être rappelés avec force :

1 – Le manque de solidarité européenne vis à vis de l’Italie qui devrait dépasser la Chine en nombre de victimes dès après demain. Les Italiens et la partie «éclairée» des électeurs français s’en souviendront peut être lors des prochaines élections européennes. Faut-il promouvoir encore ce «machin»? …..

2 – Les peuples de la coalition occidentale (UE, US, OTAN) qui a souvent tendance à donner des leçons au monde et qui a longtemps regardé l’Asie de haut, vont découvrir à leurs dépens que les élites qui les gouvernent ont quelques «fragilités» dans l’appréciation de situation, dans la prise de décision, dans les délais de réaction. Tout cela est de bien mauvais augure en cas de conflit ouvert OTAN-OCS. L’armement et la technologie ne suffisent pas pour gagner. Il faut aussi des cerveaux qui «percutent» vite et un sens du collectif dans les populations. Ces cerveaux et ce sens du collectif font manifestement défaut en Occident.

Général (2S) Dominique Delawarde

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Voyager en train pour pas cher en Europe ? C’est possible

La fin de l’état d’urgence en Espagne rétablit la liberté de déplacement entre les régions, et coïncide avec la...

Marion Maréchal : les confidences d’une patriote

Marion Maréchal parle rarement d'elle, de son parcours, de sa personnalité. Pour Livre Noir elle s'est exceptionnellement prêtée à...

Articles liés

Covid-19: quelques enseignements géopolitiques inattendus

Avant d’aborder, lorsque le temps sera venu, les conséquences géo-économiques de la crise sanitaire, et notamment leur rôle d’accélérateur dans la bascule de puissance...

Covid-19. Une évolution contrastée d’un continent à l’autre

La contamination planétaire poursuit sa hausse, toujours suivie, à quelques semaines d’intervalle, par une hausse de la mortalité. Cette évolution est cependant très contrastée...

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats Avec Bruno Canard, Directeur de Recherche CNRS - AFMB Campus de Luminy. https://www.youtube.com/watch?v=2TgfYYJMQow Crédit...

Covid-19. Dominique Delawarde évoque le traitement médiatique et politique « biaisé voire mensonger » de la pandémie

Aujourd’hui quatre sujets sont à l’ordre du jour : 1 – Un nouveau point global toujours très encourageant sur l’évolution de la « pandémie » 2 – Le traitement politique...