L’Orchestre national de Serbie, hébergé par le Théâtre national a offert aux Italiens une version made in Confinement du chant « Bella Ciao ».

Un article de France culture traite des origines de ce chant, particulièrement repris aujourd’hui notamment depuis la vague « La Casa del Papel », sans toutefois connaître ce qui se trouve réellement derrière ce chant, « un chant populaire, révolutionnaire, antifasciste, féministe et national »

Autant dire qu’il ne fait pas l’unanimité en Italie…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine