Coronavirus. Ces États qui ont adopté le confinement

A LA UNE

Si plus de 160 pays sont actuellement touchés par la pandémie de coronavirus, les mesures prises diffèrent selon les États. Lesquels d’entre eux ont opté pour le confinement général ?

Confinement général : une mesure de plus en plus suivie

Si la France a décrété le confinement général sur son territoire depuis le 17 mars dernier, d’autres pays en Europe et dans le monde ont pris des mesures similaires. De son côté, la Belgique annonçait, le même jour que la France, un confinement jusqu’au 5 avril.

Avant l’Hexagone, la Chine et l’Italie avaient ouvert la voie tandis que cette dernière est devenu le premier foyer mondial de l’épidémie et a vu son nombre de morts liés au coronavirus croître inexorablement ces derniers jours. Le 21 mars, l’Italie a enregistré d’ailleurs un nouveau record de décès avec un dernier bilan faisant état de 793 personnes décédées en 24 heures. Pour un total de 4 825 morts depuis l’apparition de l’épidémie dans le pays alors que les autorités italiennes recensaient plus de 6 500 nouveaux cas de Covid-19 positifs.

L’heure est aussi à l’urgence en Espagne, quatrième État le plus impacté de la planète par le coronavirus, qui a opté pour un confinement presque total. Du côté de l’Allemagne, le confinement général semble être, là-bas aussi, une perspective inéluctable tandis que deux Landër ont déjà ordonné le confinement. Le 22 mars, le pays annonçait que les rassemblements de plus de deux personnes étaient dorénavant interdits.

Toujours en Europe, la Grèce a quant à elle annoncé un confinement général à partir du 23 mars et les voyageurs arrivant sur le territoire doivent respecter une période de confinement de 14 jours. En outre, des États comme la Suisse, l’Arménie, le Kazakhstan, la Moldavie ont déclaré l’état d’urgence.

Covid-19 : les États-Unis réagissent, le Royaume-Uni se réveille

Aux États-Unis, le confinement est progressivement décrété dans plusieurs États, tels la Californie, New York, l’Illinois ou encore le New Jersey. Le 22 mars, les USA enregistraient ainsi plus de 100 morts en 24 heures, portant le total à 389 victimes depuis le début de l’épidémie, dont 114 dans l’État de New York, 94 dans celui de Washington et 28 en Californie. Les États-Unis auraient au moins 30 000 cas de Covid-19 enregistrés sur leur sol.
Enfin, chez les Britanniques, la réaction a été tardive de la part du gouvernement de Boris Johnson vis-à-vis du coronavirus. Dans un premier temps, les autorités du Royaume-Uni avaient opté pour une politique plutôt iconoclaste, à savoir celle de « l’immunité collective » de la population en ne freinant pas la propagation du virus. Avant de se raviser compte tenu de la violence de la pandémie et de ses conséquences funèbres. Et de prononcer un confinement pour les personnes de plus de 70 ans.
Entre temps, le pays a décidé d’ordonner la fermeture des pubs, restaurants, cinémas, mais aussi des salles de sport et des théâtres. Par ailleurs, malgré un confinement général qui n’est toujours pas en vue outre-Manche, des scientifiques britanniques ont tiré la sonnette d’alarme sur la potentielle catastrophe humanitaire qui se dresse à l’horizon, avec le risque de voir le système de santé submergé.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le Département d’Ille-et-Vilaine prend 150 000 € aux contribuables pour financer SOS Méditerranée qui aide les immigrés clandestins

Après déjà une subvention de 50 000 € l’an dernier, le département d’Ille-et-Vilaine vient de décider de verser à nouveau...

Grand Remplacement et crime contre les Européens. Le Parlement Européen veut favoriser l’immigration économique légale

Qui stoppera les fous furieux qui, malgré les tensions monstres dans l'Union Européenne actuellement, oeuvrent à faire venir toujours...

Articles liés