Dans les Côtes-d’Armor, de nombreux marchés sont fermés depuis les annonces du Premier ministre sur le durcissement du confinement. Néanmoins des communes ont obtenu des dérogations pour que le marché puisse se tenir dans les bonnes conditions. Après le Finistère et l’Ille et Vilaine, mais aussi la Loire-Atlantique, on fait le point dans le 22.

À Châtelaudren, le maire a adressé une demande de dérogation au préfet pour maintenir le marché du lundi.

À Pordic, la mairie a adressé une demande de dérogation pour le petit marché du vendredi matin (huit commerçants).

Idem à Ploufragan.

À Plérin, une demande de dérogation a été faite pour les quatre marchés alimentaires de la commune.

À Trébeurden, Plouaret, Pleumeur-Bodou, Saint-Michel-en-Grève, Le Vieux-Marché et Penvénan, des demandes de dérogation sont en cours.

À Corlay, idem

À Guerlédan, idem.

Secteur de Guingamp

À Bourbriac, dérogation demandée.

À Rostrenen, dérogation validée.

À Louargat, dérogation demandée.

À Belle-Isle-en-Terre, François Marrec, maire, a demandé une dérogation

À Fréhel, dérogation demandée

À Pléneuf,  dérogation obtenue

Liste des marchés supprimés : 

Les marchés sont supprimés à Saint-Brieuc (mercredi, samedi et dimanche), Binic-Étables-sur-Mer (notamment celui important du jeudi), Quintin (mardi et samedi), Plouha (mercredi), Lanvollon (vendredi). Même décision à Saint-Quay-Portrieux, Ploulec’h, Tréguier, Perros-Guirec, Trégastel, Louannec, Loudéac, Paimpol, Plouézec, Pleubian, Collinée, Lamballe, Jugon les lacs, Erquy,

Mais aussi à Dinan (jeudi),Saint-Cast-Le-Guildo (vendredi), Caulnes (vendredi), Broons (mercredi), Lanvallay (vendredi), Plancoët (samedi), Matignon (mercredi), Lancieux (mardi) et Saint-Jacut-de-la-mer (vendredi)

Et encore à Bégard, à Pontrieux et à Callac

Crédit photo :DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine