Taxis à Nantes : « Pour nous le confinement, c’est l’enfer »

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Tandis que l’aéroport d’Orly va fermer plusieurs jours à partir du 31 mars et que la SNCF va fortement limiter son trafic, les taxis – notamment à Nantes – vivent un vrai calvaire. En direct du terrain.

Ce 26 mars vers minuit, « il devrait y avoir une quarantaine de taxis à Nantes. Nous sommes quatre, tous libres », indique un taxi nantais en train d’attendre en vain près de la préfecture. « Aujourd’hui, j’ai fait deux courses seulement, c’est ma pire journée depuis que j’exerce ». C’est que le trafic ferroviaire est au point mort, et l’aérien guère mieux : « Deux vols ont atterri sur la journée, dont un d’Orly, qui ferme à la fin du mois ».

Et en journée ? Guère mieux. « Nous devrions être 200, nous étions 40 et nous n’avons pas travaillé. Y en a qui ont déjà arrêté, d’autres le feront dans les jours à venir car ça ne sert à rien », explique un autre artisan taxi.

Le 19 mai un certain nombre de syndicats de taxis dont la CGT Taxis, Sud Taxis, CFDT, FO, Gescop, Taxis de France, UNIT, SDCTP, etc., ont expédié un courrier à Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, au sujet des difficultés de la filière : « L’impact pour les acteurs de transport est extrêmement important », écrivent les auteurs du courrier. «La filière taxi se trouve dans une situation particulièrement précaire suite à la baisse drastique du revenu des chauffeurs dont certains sont obligés d’arrêter leur activité. Cette situation […] risque d’entraîner la faillite de toute la filière du taxi (chauffeurs, coopératives, loueurs de véhicules spéciaux, écoles de formation, etc. ».

Les organisations professionnelles signataires demandaient dans le courrier le « dégrèvement partiel ou total sur une période de 6 mois au niveau fiscal (TVA, impôts sur société) et au niveau des cotisations sociales » ainsi que la « réactivation des cellules d’accompagnement dédiées aux taxis en grande difficulté financière ». Concernant les découverts bancaires, les syndicats demandaient de « mettre en place de manière automatique des autorisations de découvert plafonnés pour éviter d’être fichés à la Banque de France ». Le ministère n’a pas vraiment répondu à ce courrier, mais prévu de proroger par décret les cartes professionnelles échues au 1er mars 2020 de trois mois.

Du fait de la réduction du trafic aérien intérieur et du trafic ferroviaire, les taxis ont encore de longues semaines de quasi-chômage à vivre. « D’ici début mai, ça va être très dur », confie un taxi nantais. « OK pour le confinement, mais aurait-on pu éviter tout ça ? » s’interroge un de ses collègues. Dans la mesure où des simulations de février prévoyaient déjà 5 000 cas pour mi-mars avec des hôpitaux débordés, très probablement. Reste à savoir combien de morts supplémentaires faudra-t-il pour généraliser les tests dans la population, le traitement à la chloroquine avant de se retrouver en réanimation – donc trop tard – et la fin des coupes sombres dans les moyens des hôpitaux…

Louis Moulin

Crédit photo :DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Cyclisme. Gino Mäder remporte la 6ème étape du Giro

La sixième étape du Giro 2021 s'est déroulé le jeudi 13 mai, première étape s'achevant par une ascension... ce...

Articles liés

Nantes. Arrestation d’un suspect du meurtre de janvier aux Dervallieres

Le 11 janvier dernier, au pied du Building, immeuble assiégé par le trafic de drogue aux Dervallieres - il s'y poursuit toujours au 16,...

Deal de drogue à Nantes : la nourrice était payée 30 euros par jour

L'arrestation le 7 mai d'un dealer interpellé à la Bottière rue Paul Sabatier chez la nourrice - la personne chez qui la drogue était...

Football. Le Stade Rennais accroche le PSG, victoire du FC Nantes, défaites de Brest et de Lorient

Le sprint final est lancé concernant la saison de Ligue 1, avec la 36ème journée jouée ce week-end. Les Lillois pourront remercier le Stade...

Handball. Nantes vainqueur de l’EHF European League

Le club de Nantes Atlantique Handball a décroché le premier titre européen de son histoire en remportant l’EHF European League dimanche 9 mai au soir à Baia...