Non, le Coronavirus n’est pas une simple grippe !

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Certains observateurs répètent toujours que le Coronavirus n’est pas plus grave qu’une grippe. Pour appuyer leur propos, ils martèlent le nombre de morts de la grippe classique : 10 000 par an en moyenne. Avec quelques milliers de morts seulement, le Coronavirus ne serait donc pas plus mortel que cette infection virale saisonnière !
Décryptage d’une erreur monumentale.

Une comparaison absurde

D’où vient ce chiffre de 10 000 victimes de la grippe en moyenne par année ? D’un travail des experts qui estiment la surmortalité d’une période donnée imputable à la grippe.
Avec diverses fluctuations selon les années et la virulence des épisodes de grippe, on arrive grossièrement à 10 000 décès en moyenne. Ce nombre est donc une estimation, établie après la fin de chaque épidémie !
Cette estimation comprend les décès en milieu hospitalier mais aussi tous les décès extérieurs à l’hôpital qui sont bien entendu beaucoup plus nombreux !

Il est évident que les spécialistes de Santé Publique France vont effectuer ce travail d’estimation de la surmortalité due au Covid-19 après que la situation se soit tassée.

Bref, d’ici la réalisation d’une estimation par Santé Publique France, il n’y a aucune forme de logique rationnelle à comparer cette estimation de 10 000 morts de la grippe aux 3 523 décès avérés en milieu hospitalier de patients atteints du Coronavirus !

La véritable comparaison à effectuer

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des données qui permettent de comparer la grippe saisonnière au Covid-19 !

En effet, il est facile de connaître le nombre de patients en réanimation et décédés dans un hôpital pour la grippe classique et le Coronavirus !
Ces données sont disponibles sur le site de Santé Publique France.

Pour rappel, voici les chiffres de l’épidémie de Coronavirus de février jusqu’au 31 mars :

  • Patients en réanimation (au 01/04/2020, nombre non-cumulé) : 5 565
  • Patients décédés à l’hôpital : 3 523

Voici maintenant les chiffres de quelques épidémies récentes récupérés sur le site de Santé Publique France. J’ai dû pas mal naviguer dans des documents mal rangés pour trouver les infos donc j’ai récupéré trois années récentes au hasard.

Épidémie de grippe 2019/2020

  • Patients en réanimation (cumulé) : 809
  • Patients décédés à l’hôpital : 83

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe-semaine-10.-saison-2019-2020

Épidémie de grippe 2017/2018

  • Patients en réanimation (cumulé) : 2 915
  • Patients décédés à l’hôpital : 490

Cette année-là, l’estimation globale s’élève à 13 000 décès.

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe-semaine-16.-bilan-preliminaire.-saison-2017-2018

Épidémie de grippe 2012/2013

  • Patients en réanimation (cumulé) : 751
  • Patients décédés à l’hôpital : 128

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe.-point-au-16-avril-2013

Grippe de Hong-Kong 1969/1970

Je me suis également intéressé à un cas particulier bien précis, celui d’une pandémie ayant eu lieu il y a 50 ans, parfois comparée au Coronavirus : la grippe de Hong-Kong.
Pour cette épidémie particulièrement grave, pas de données sur les cas placés en réanimation ni les décès en milieu hospitalier mais 31 226 décès durant les deux mois de l’épidémie (décembre 69-janvier 70). Un calcul réalisé par des chercheurs de l’INSERM qui a été réalisé sur la base du modèle classique d’une estimation de la surmortalité.

Source : https://www.liberation.fr/france/2005/12/07/1968-la-planete-grippee_540957

On le voit, il y a largement plus de cas en réanimation et de décès en milieu hospitalier pour le Coronavirus que pour la grippe classique !
Et ce alors que nous sommes encore loin de la fin de l’épidémie…

Tableau récapitulatif - Comparaison grippe Covid-19

Il serait absurde de penser que cette différence frappante ne se retrouve pas dans les analyses de Santé Publique France quant à la surmortalité du Covid-19. La barre des 10 000 morts sera évidemment largement dépassée !

Quelques réflexions complémentaires

1/ Le Coronavirus a bien évidemment largement moins circulé au sein de la population française que la grippe saisonnière.
Par ailleurs, il n’existe aucune défense immunitaire au sein de la population contre ce nouveau virus. De même, il n’existe aucun vaccin et traitement efficace contre lui.
Si des mesures fortes de confinement n’avait pas été prises, le bilan aurait été catastrophique, à l’image au moins de celui en Lombardie.
Pour information, dans cette région italienne la plus touchée par le virus, il y a eu plus de morts du Coronavirus (2 238 décès) du 16 au 22 mars 2020, que de morts toutes causes confondues dans la même région la même semaine en 2019 (2 046 décès).

2/ La létalité du Coronavirus – que j’estime entre 0,5 % et 1 % de l’ensemble des contaminés – est importante mais loin d’être compliquée à gérer pour un pays comme la France.
Ce qui est potentiellement dramatique, c’est la taux de malades en réanimation. Le 31 mars 2020, Jérôme Salomon, directeur de la Santé, a évoqué une « situation totalement inédite dans l’histoire de la médecine française » avec ces plus de 5 500 personnes simultanément présentes en réanimation.
Voilà le vrai danger : l’effondrement du système hospitalier sous le poids des cas graves.

3/ Si la France était correctement gouvernée, il n’y aurait pas eu besoin de confinement. Nous aurions mis en place une politique stricte à base de tests massifs, de distanciation sociale et de port obligatoire du masque. Cette crise sanitaire aurait été gérée sans trop de problème et surtout sans sacrifier notre économie.

Car le Coronavirus n’est pas une menace insurmontable. Mais ce n’est pas, non plus, une simple grippe.

Nicolas Faure via son blog

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

Articles liés

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats Avec Bruno Canard, Directeur de Recherche CNRS - AFMB Campus de Luminy. https://www.youtube.com/watch?v=2TgfYYJMQow Crédit...

Dr Gérald Kierzek : « Il faut sortir de cette hystérie sanitaire et politique »

Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'Hôtel Dieu, Directeur médical de Doctissimo et auteur de "Coronavirus, comment se protéger?", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=PGYHmiZFLK8 Face à...

Covid-19. La Tanzanie ne veut pas du vaccin en l’absence de certitudes sur ses effets secondaires

En Tanzanie, les autorités conseillent à la population d'avoir recours à des remèdes traditionnels contre le Covid-19 et se refusent à commander des doses...

Covid-1984 (Telegram) : « Dans l’Histoire du monde, je n’ai pas souvenir que des esclaves aient été libérés plus vite parce qu’ils obéissaient mieux » [Interview]

Sur le canal Telegram, dont nous vous avons expliqué le process récemment, on trouve énormément de chaines qui diffusent du contenu de qualité (voir...