Le docteur Xavier Dor s’est éteint ce samedi 4 avril, à l’âge de 91 ans.

Docteur en médecine spécialisé en embryologie, Xavier Dor exerça à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière. Il fut également chercheur en embryologie cardiaque à l’INSERM et maître de conférences à l’université Paris-VI.

Profondément catholique, il n’accepte pas la légalisation de l’avortement. Pour s’y opposer, il fonde l’association SOS tout-petits. Il en est le président de 1986 à 2016. Xavier Dor est un des initiateurs des rosaires pour la vie, devant les cliniques d’avortements comme dans les manifestations pour la vie.

En raison de cet engagement, le docteur Xavier Dor sera condamné à onze reprises.  C’est l’adoption en 1993 de loi Neiertz, créant le délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse, qui a permis cette répression contre ceux qui ne partagent pas la doxa officielle sur le sujet de l’avortement.

Il sera notamment condamné à huit mois de prison, dont cinq avec sursis, en mars 1996.

La justice se montre plus clémente envers les manifestants favorables à l’avortement. A titre d’exemple, les FEMEN, qui agressent régulièrement les participants des marches pour la vie à Paris, la dernière fois le 21 janvier 2018,  n’ont pas été poursuivies.

Le docteur Dor rejoint cet autre grand combattant pour la vie que fut le Professeur Jérôme Lejeune, décédé le 3 avril 1994.

Jean Theme

Voir ci-dessous le reportage de TV Libertés à son sujet :

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine