Coronavirus. Délivrance des masques FFP2 et chirurgicaux aux professionnels : une dotation insuffisante

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Le chargé de communication du gouvernement autour de la pandémie de coronavirus, Jérôme Salomon, a adressé aux professionnels un message via la DGS (direction générale de la Santé) expliquant ce qu’il en est et va en être de la délivrance des masques FFP2 et chirurgicaux pour les professionnels.

Voici le message qui leur a été adressé, ainsi que l’analyse d’un professionnel de la santé qui nous a contactés et qui juge ces annonces insuffisantes :

Une livraison en masques de protection (chirurgicaux et FFP2) a été effectuée la semaine dernière (semaine 14) auprès des officines via les grossistes-répartiteurs (message DGS-Urgent n°2020-INF-18 en date du vendredi 27 mars 2020).

Un nouvel envoi de masques chirurgicaux aux officines a été opéré via les grossistes répartiteurs pour une livraison au cours de cette semaine (semaine 15) et correspond à la dotation hebdomadaire prévue pour les professionnels de ville. Au vu des disponibilités en masques FFP2, cet envoi comprend exclusivement des masques chirurgicaux. Des masques FFP2 seront à nouveau délivrés dès la semaine suivante.

Ce message vise à vous informer du cadre de délivrance aux professionnels fixé par la cellule nationale de crise. Sur l’ensemble du territoire national, les masques nouvellement livrés en semaine 15 doivent être distribués selon les modalités suivantes :

– Médecins (généralistes et autres spécialités), biologistes médicaux et infirmiers : 18 masques par semaine et par professionnel ;

– Pharmaciens : 18 masques chirurgicaux par semaine et par professionnel ;

– Sages-femmes : 6 masques chirurgicaux par semaine et par sage-femme ;

– Masseurs-kinésithérapeutes : 6 masques par semaine et par professionnel pour la réalisation des actes prioritaires et non reportables ;

– Salariés de l’aide à domicile employés directement par des particuliers pour des actes essentiels de la vie : 3 masques par semaine par employeur et 9 masques par semaine par employeur bénéficiaire de la PCH. Le professionnel devra présenter l’attestation transmise par l’ACOSS/CESU indiquant le nombre de masques qui lui est attribué, complétée (noms de l’employé et de l’employeur) et signée par ses soins, avec sa carte d’identité.

– Accueillants familiaux : 3 masques par semaine et par accueillant, sur présentation de l’attestation de l’ACOSS/CESU et de sa carte d’identité.

Il est précisé que l’ordre dans lequel apparaissent les professionnels dans la liste ci-dessus ne constitue pas un ordre de priorité. Cette dotation du stock État n’a vocation qu’à une délivrance aux professionnels mentionnés ci-dessus et non à honorer des prescriptions médicales

Enfin, cette livraison ne concerne pas :

– Les chirurgiens-dentistes pour lesquels une organisation spécifique est mise en place, en lien avec l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes, pour délivrer les masques pour ces professionnels et leur permettre d’assurer les soins urgents ;

– Les services d’aide et de soins à domicile (à l’exception des salariés de l’aide à domicile employés directement par des particuliers qui relèvent d’une délivrance en officine dans les conditions mentionnées supra) et les prestataires de services et distributeur de matériels qui sont désormais approvisionnés par un autre circuit.

Pr. Jérôme Salomon

Directeur Général de la Santé

Le docteur Michel D. nous a adressé un commentaire :

Une dotation insuffisante quand on sait qu’un masque doit être changé toutes les 3-4 heures et que certaines catégories de professionnels ne travaillent pas que 35 heures par semaine. Une répartition étrange de la dotation en masques, qui n’est pas en faveur des professionnels plus exposés aux malades avérés ou potentiels.

Salomon considérerait-il que les sages-femmes travaillent à l’abri à plus d’un mètre du visage des patientes ? Les pharmaciens sont-ils plus exposés que les commerçants et caissières ?

Déjà que depuis des années, on préfère relancer et rembaucher les médecins retraités plutôt que de former de jeunes médecins, comptant sur la dévotion, la conscience professionnelle et l’esprit de sacrifice d’une partie du corps médical, avec là le risque d’envoyer nos aînés au casse-pipe… Macron va-t-il nous jouer Napoléon à la façon Waterloo ? Souvenez-vous de ce que disait la vieille garde impériale : « […], elle ne se rend pas ! » ; des commémorations en perspective, comme au quinquennat précédent avec Flamby.

Doit-on encore se demander comme Bachelot où est passé le stock d’État de masques prévu pour la prochaine pandémie grippale ? Les Chinois spéculent-ils sur les masques et les vendent-ils toujours au plus offrant ? La France, avec ses prétentions internationales, va-t-elle pouvoir encore assister sans fin l’Afrique quand elle n’est pas capable de protéger sa population ?

Non vraiment, derrière la comm’, on constate là encore une preuve du manque de préparation, d’anticipation des phénomènes épidémiques et surtout les méfaits d’une mondialisation menée par une caste d’affairistes et de politiciens qui ont détruit notre tissu industriel.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Articles liés

Santé. Sel : un allié ou un ennemi ?

Désigné comme l’un des coupables des maladies cardio-vasculaires, le sel est-il vraiment si mauvais pour la santé ? Ce documentaire passe en revue les controverses et découvertes de la science sur...

Fabrice Di Vizio : en guerre contre Big Brother

Fabrice Di Vizio est un des principaux opposants au pass sanitaire et à la surprenante gestion de la crise du gouvernement Macron. Pour Livre Noir,...

Applications de santé : attention à la collecte de vos données

Pas moins de 88 % des quelque 21 000 applications de santé mobile (mHealth) accessibles sur le Google Play Store comportent un code permettant...

Santé, conduite, délinquance, sécurité… Quels sont les pays les plus sûrs d’Europe ?

Une récente enquête menée par l’Ifop pour le site spécialisé Voyage avec Nous courant mai indiquait que 85% des Français comptaient passer leurs vacances...