Debout dans une petite Smart décapotable blanche, masque chirurgical sur le visage, le père Nuno Westwood a parcouru ce dimanche de Pâques les rues de ses paroisses de la banlieue de Lisbonne en priant dans un micro pour se faire entendre par les fidèles à leur fenêtre.

Suivant lentement une statuette de la Vierge de Fatima posée sur le toit de la voiture ouvrant cette procession originale, il a ainsi pu «aller à la rencontre des gens tout en respectant les règles» de distanciation sociale en vigueur à cause de la pandémie de coronavirus. «J’ai ressenti le besoin de dire aux gens qu’ils ne sont pas seuls et qu’ils n’ont pas été abandonnés, en leur amenant des paroles de réconfort et de foi», a expliqué à l’AFP ce curé de 48 ans en charge de deux paroisses de la commune de Oeiras, située à l’ouest de la capitale portugaise. Pour y parvenir, il a emprunté à ses paroissiens la petite décapotable, un micro et l’enceinte amplifiant sa voix et la musique liturgique

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine