Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Appel public à la prière musulmane : Un journaliste de Libération a-t-il tenté de nuire à Marine Le Pen?

Depuis le 25 mars, des responsables de mosquées ou des musulmans de leur propre initiative ont diffusé des appels publics à la prière. Marine Le Pen l’a dénoncé.

Dans un courrier adressé au Ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, elle indiquait : ” Depuis quelque temps, un certain nombre de mosquées profitent des consignes de confinement et de l’accaparement des forces de sécurité pour faire retentir dans l’espace public par haut-parleurs l’appel du muezzin à la prière islamique...”

Libération et nombre de médias mainstream, comme France 3, le  Huffington post, l’Est républicain, etc…l’ont accusée de diffuser de fausses nouvelles. Ne serait-ce pas ces médias qui inventent une Fake News pour lui nuire ainsi qu’au RN ?

Pour argumenter leur accusation, Tristan Berteloot, journaliste de Libération, et d’autres médias (notamment France 3) mettent en cause le fait que Marine Le Pen a cité dans sa lettre la commune de Valentigney dans le Doubs, dont la mosquée est fermée.

Or une vidéo d’appel à la prière, filmée à Valentigney, a bien été diffusée puis relayée entre autres par le compte Twitter, «Dômes et minarets» que Libération qualifie de site : “ aux motivations obscures, mais très suivi par la fachosphère “, affirmation pratique pour le disqualifier.

De plus, même si la diffusion aurait eu lieu d’un appartement, ” Dômes et minarets” a informé Tristan Berteloot de Libération qu’il existait 2 mosquées à Valentigney et que la signature  de cette vidéo était celle de la mosquée turque.

De son côté, Christophe castaner a déclaré qu’ A ce jour toutes les mosquées ont fermé, …(…) cependant certains responsables de mosquées, très peu nombreux, ont souhaité lancer des appels à la prière ».

Libération et ces médias ont donc bien inventé une prétendue Fake News car, comme le reconnaît Christophe Castaner, des appels à la prière ont bien eu lieu même si celui de Valentigney n’a pas été émis directement d’une des 2 mosquées de cette petite ville.

Si ces journalistes voulaient faire sérieusement leur travail d’information, ils auraient fait une enquête et une analyse sur les motivations de ceux qui ont déclenché ce nouveau phénomène d’appel public à la prière, à l’exemple de l’article publié dans Causeur par Aurélien Marq.

Jean Theme
Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

 

:

 

 

.

 

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International

VIVA 24. La conférence de Madrid ou les prémices d’une droite européenne unifiée ?

Découvrir l'article

Politique

Marine Le Pen et Jordan Bardella, les deux opposants à Macron préférés par les Français

Découvrir l'article

Economie

Fakenews, réseaux sociaux, vérité, quel est le problème ?

Découvrir l'article

Sociétal

“Fact-checkers” : à gauche toute !

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Breizh-Info.com « journal raciste » ? Une plainte déposée contre Libération et certains de ses journalistes

Découvrir l'article

Politique

Raspail, J-M Le Pen… ils avaient sonné le tocsin ! Avec Didier Lecerf

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration. 35 parlementaires allant du Modem à la Nupes, en passant par la macronie, signent une tribune commune pour la régularisation des travailleurs clandestins [La liste des signataires]

Découvrir l'article

Sociétal

Libé attaque David L’Épée : il répond !

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Callac. Quand France info met gravement en cause Breizh-Info

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Emmanuel Macron, Vladimir Poutine, Marine Le Pen, les trois personnalités qui ont trusté les médias mainstream en 2022

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky