Après 50 années de carrière, Milo Manara est toujours là ! Né en Italie mais aussi très lié à la France, l’homme a de nombreuses cordes à son arc et continue de se renouveler, comme il le prouve actuellement en cette période de confinement…

Une œuvre variée…et parfois décriée !

Né de l’autre côté des Alpes en septembre 1945, Milo Manara rentra dans le monde artistique par le biais de la sculpture. Il se focalisa toutefois très vite sur ce qui le faisait vibrer, le dessin.

En Italien qui s’assume, Milo Manara aime les femmes et décide donc de les représenter de manière érotique. Dans des décors sauvages et naturels, ses illustrations rappellent les œuvres de Mucha. Son goût du détail lui vaut cependant quelques accusations de dérives pornographiques.

L’homme a également marqué les esprits avec les nombreuses bandes dessinées auxquelles il a contribué et qui abordent une quantité de thématiques différentes, de l’histoire de France aux Borgia en passant par les X-Men, cette bande de super héros mutants américains. L’érotisme n’est jamais bien loin.

Plusieurs grands noms travaillent avec lui, comme Hugo Pratt sur la série Un été indien, qui raconte un conflit entre colons et Indiens en Nouvelle Angleterre, ou Federico Fellini dans Voyage à Tulum et Le Voyage de G. Mastorna.

Le petit monde de la BD doit pas moins de 50 albums à Milo Manara, sans omettre ses six recueilles d’illustrations.

Milo Manara soutient les soignantes

Plusieurs fois récompensé pour l’ensemble de son œuvre et même au cœur d’une exposition au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême en 2019, Milo Manara ne se repose pas sur ses lauriers et continue d’innover.

Via sa page Facebook, il propose désormais chaque semaine une illustration mettant en avant celles qui se battent en première ligne contre la pandémie de coronavirus, n’oubliant jamais de rappeler leur courage.

Infirmières, ambulancières, pharmaciennes, policières, factrices, femmes de ménages : il n’oublie personne, mais, comme vous l’aurez remarqué, se focalise sur la gente féminine.

On ne se refait pas !

Hommage de l’italien au Gaulois

Milo Manara a également rendu hommage à Albert Uderzo après la mort du père d’Astérix le 24 mars dernier dans un style n’appartenant qu’à lui…

 

Crédit photos : https://www.milomanara.it/
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine