Berlin 1945 : Le journal d’une capitale

A LA UNE

Entre chaos et renaissance, le récit de l’année 1945 à Berlin, qui marqua la fin de la Seconde Guerre mondiale et le début de la guerre froide.  Premier volet : début 1945, des bombardements frappent la ville de Berlin quotidiennement.

Épisode 1  Berlin, début 1945.

Chaque jour, des bombardements frappent la ville. Les habitants se réfugient dans les bunkers dès qu’ils entendent gronder les avions anglais. La vie quotidienne tente pourtant de reprendre son cours, avec la réouverture des cinémas, des salles de concert et des magasins. Si le Troisième Reich n’a encore rien perdu de sa puissance, les Alliés ne cessent de se rapprocher. La guerre frappe hommes et femmes, enfants et vieillards. À la chancellerie du Reich, on envoie les jeunes à la bataille. Les soldats de l’Armée rouge et de la Wehrmacht s’affrontent en pleine rue. Sans vision d’ensemble, les deux camps avancent à l’aveugle.

Le réalisateur Volker Heise raconte l’an 1945 à Berlin à travers des images d’archives éclairantes et émouvantes. Il retrace le quotidien complexe et douloureux de la ville, au cours de cette période charnière, qui permet de mieux comprendre les événements qui suivront.

Documentaire de Volker Heise (Allemagne, 2020, 1h30mn)

Second volet : 30 avril 1945.

Le drapeau rouge est hissé au-dessus du Reichstag. Hitler se suicide. La ville tiendra deux jours avant de se rendre, entraînant la chute de l’Allemagne nazie. Pour Berlin, cette défaite est synonyme de libération. Les Alliés prennent le pouvoir et se partagent la capitale. Si Anglais, Français et Américains tardent à prendre possession des lieux, les Soviétiques s’attèlent vite à la tâche : ils placent un maire à la tête de la ville, organisent l’arrivée de denrées, démontent les anciens quartiers du parti et pistent les criminels de guerre avec trop de hâte, condamnant des innocents à de lourdes peines de travaux forcés.

Tandis que des personnes déplacées errent à la recherche de leur famille, des fonctionnaires arrivent de Moscou. Dans cette confusion d’après-guerre, la vie culturelle reprend néanmoins et Berlin semble vivre à nouveau. Mais une fois l’ennemi commun vaincu, les Alliés se déchirent, et la guerre froide s’installe.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes atomise Agen et sonne le réveil à La Rabine (46-3)

C'était le match qu'il ne fallait pas perdre, et le RC Vannes a fait le boulot, vendredi soir, à...

En 2022, lutte des classes ou lutte identitaire ? Bégaudeau et Bousquet face-à-face

À l’approche des Présidentielles de 2022, rien n’est encore joué. Emmanuel Macron jouit d’une remarquable stabilité à 24% des...

Articles liés