Berlin 1945 : Le journal d’une capitale

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Entre chaos et renaissance, le récit de l’année 1945 à Berlin, qui marqua la fin de la Seconde Guerre mondiale et le début de la guerre froide.  Premier volet : début 1945, des bombardements frappent la ville de Berlin quotidiennement.

Épisode 1  Berlin, début 1945.

Chaque jour, des bombardements frappent la ville. Les habitants se réfugient dans les bunkers dès qu’ils entendent gronder les avions anglais. La vie quotidienne tente pourtant de reprendre son cours, avec la réouverture des cinémas, des salles de concert et des magasins. Si le Troisième Reich n’a encore rien perdu de sa puissance, les Alliés ne cessent de se rapprocher. La guerre frappe hommes et femmes, enfants et vieillards. À la chancellerie du Reich, on envoie les jeunes à la bataille. Les soldats de l’Armée rouge et de la Wehrmacht s’affrontent en pleine rue. Sans vision d’ensemble, les deux camps avancent à l’aveugle.

Le réalisateur Volker Heise raconte l’an 1945 à Berlin à travers des images d’archives éclairantes et émouvantes. Il retrace le quotidien complexe et douloureux de la ville, au cours de cette période charnière, qui permet de mieux comprendre les événements qui suivront.

Documentaire de Volker Heise (Allemagne, 2020, 1h30mn)

Second volet : 30 avril 1945.

Le drapeau rouge est hissé au-dessus du Reichstag. Hitler se suicide. La ville tiendra deux jours avant de se rendre, entraînant la chute de l’Allemagne nazie. Pour Berlin, cette défaite est synonyme de libération. Les Alliés prennent le pouvoir et se partagent la capitale. Si Anglais, Français et Américains tardent à prendre possession des lieux, les Soviétiques s’attèlent vite à la tâche : ils placent un maire à la tête de la ville, organisent l’arrivée de denrées, démontent les anciens quartiers du parti et pistent les criminels de guerre avec trop de hâte, condamnant des innocents à de lourdes peines de travaux forcés.

Tandis que des personnes déplacées errent à la recherche de leur famille, des fonctionnaires arrivent de Moscou. Dans cette confusion d’après-guerre, la vie culturelle reprend néanmoins et Berlin semble vivre à nouveau. Mais une fois l’ennemi commun vaincu, les Alliés se déchirent, et la guerre froide s’installe.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Dix ans se sont écoulés depuis le début de l’opération ratée de changement de régime en Syrie

La coalition initiale contre la Syrie s'est effondrée, la Turquie étant frustrée par le soutien constant des États-Unis aux Kurdes et les Arabes se...

L’Azerbaïdjan bientôt de nouveau en guerre contre l’Arménie ?

Bien que l'Azerbaïdjan, avec l'aide de mercenaires syriens et de forces spéciales turques, ait repris à l'Arménie sept districts entourant le Haut-Karabakh de l'ancienne...

Face à la guerre économique, idéologique et culturelle que nous mènent les USA, plus que jamais, Yankees go home ! [L’agora]

Les États-Unis d'Amérique n'ont jamais rien apporté de bon à l'Europe, ni au monde d'ailleurs. Depuis 1945, il suffit de voir le nombre de...

Balkan Line. Un film serbe qui offre un autre regard sur la guerre au Kosovo

1999, la Serbie est bombardée et la région du Kosovo est contrôlée par un groupe de terroristes mené par le chef de guerre albanais...