Publication d’une enquête mondiale sur la sécurité en télétravail

A LA UNE

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Une enquête mondiale sur la sécurité au télétravail, réalisée par le cabinet d’études OnePoll pour le compte d’Onelogin en avril 2020 auprès de 1 000 professionnels en télétravail respectivement en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Irlande et aux Etats-Unis, révèle que ces pays n’ont clairement pas accordé la priorité aux mesures de sécurité et aux meilleures pratiques en matière de mots de passe avec la mise en place de ce nouveau mode travail.

Globalement, près d’une personne interrogée sur 5 (17,4 %) a partagé le mot de passe de son ordinateur professionnel avec son épouse ou ses enfants, exposant ainsi les données de son entreprise à un risque d’intrusion. L’enquête révèle aussi des risques externes, 36 % des personnes interrogées en global admettant ne pas avoir changé leur mot de passe WiFi à leur domicile depuis plus d’un an (56 % en France), exposant ainsi leur ordinateur professionnel à un risque de sécurité.

La rapidité avec laquelle le travail à distance a dû être instauré au début de 2020 a laissé beaucoup d’entreprises vulnérables, particulièrement en raison de l’utilisation inappropriée d’ordinateurs professionnels. Globalement, la majorité des personnes interrogées dans l’enquête (63 %) estiment que l’adoption du télétravail va s’accroître encore après la crise du Covid-19. Les Français sont les plus nombreux à avoir cette opinion (73 %). Si cette tendance se poursuit, beaucoup d’entreprises seront ainsi potentiellement vulnérables sans le savoir.

Un examen des pratiques en matière de sécurité des différents pays interrogés révèle des différences dans de nombreux domaines dont notamment le partage des mots de passe et l’importance des accès à des sites web à risque. Parmi ces différences entre pays, on peut citer :

  • Sites à risque : Les télétravailleurs américains ont trois fois plus de chances d’utiliser leur ordinateur professionnel pour accéder à des sites pour adultes que les Français.
  • Réseaux WiFi domestiques : Ce sont les télétravailleurs américains qui changent le plus souvent leur mot de passe WiFi à leur domicile. 63 % d’entre eux l’ont changé au cours des six derniers mois, et seuls 7 % d’entre eux ne l’ont jamais changé, à comparer aux Français (39 % et 34 % respectivement) et aux Allemands (49 % et 21 % respectivement).
  • Vidéo conférences Zoom : Les télétravailleurs américains sont les plus nombreux (45 %) à avoir utilisé le compte Zoom de leur entreprise pour communiquer avec leur famille et amis pendant le confinement. Un chiffre à comparer avec 35 % des Français, 23 % des Allemands et 22 % des Britanniques.
  • Importance du télétravail après la crise : Près des trois quarts des Français (73 %) prévoient un accroissement de l’adoption du télétravail après la crise du Covid-19. Ceci est à comparer avec 50 % des Américains, 60 % des Britanniques et 67 % des Allemands.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections...

Articles liés

Un an de télétravail : ces frais liés au télétravail que l’on peut déduire des impôts.

Bientôt le moment de faire votre déclaration d'impôt ! C'est toujours un moment compliqué encore plus en ce moment avec le télétravail. Pour y voir...

L’économie française sauvée grâce au télétravail en 2020 ?

Le télétravail aurait permis de limiter la chute du PIB français en 2020 selon une nouvelle étude. Mais le travail à la maison, qui...

Tous vaccinés ? Une enquête sur le «vaccin» à ARN messager contre la Covid-19…

Tous vaccinés ? Tel est le titre d'une enquête signée du grand reporter Armel Joubert des Ouches, à sortir dans les prochains jours en...

10 conseils pour éviter le piratage en télétravail

Depuis les conditions sanitaires drastiques (folles ?) imposées, une grande partie des Français à exercer leur métier à distance. Ces derniers mois ont vu...