« Les plages sont bretonnes, Etat français dehors ». Des tags signés FLB à Lannion

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

« Les plages sont bretonnes, Etat français dehors ».

Des tags signés FLB ont été vus à Lannion, et repérés par le journal Le Trégor, dans les Côtes d’Armor, ce dernier jour, signe que le centralisme qui caractérise la gestion de la pandémie de coronavirus depuis le début, ne convient pas à tout le monde en Bretagne.

Ces tags ont été réalisés alors que dans le même temps, un mouvement de contestation pour réclamer l’ouverture des plages, tant aux promeneurs, qu’aux professionnels et aux adeptes du nautisme, avait été lancé, avant que finalement, l’Etat ne finisse par demander aux Préfets, ses représentants locaux, de décider au cas par cas en fonction des demandes des élus locaux.

Sur le parking du Forlac’h et à proximité des Ursulines, les pignons de bâtiments publics ont été tagués. Rue du Tréguier, il est écrit « Indépendance ».

Il y a donc encore des Bretons qui ne veulent pas plier aux injonctions et aux brimades sanitaires perpétrées par des administrations et des autorités, à Paris.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

Articles liés

Isabelle Le Callennec (LR) : « Jersey, Saint-Brieuc… ou l’échec de la méthode »

Isabelle Le Callennec, tête de liste Les Républicains à l'occasion des élections régionales de juin 2021, vient d'adresser à la presse une tribune intitulée...

Nominoë et les Rois de Bretagne Episode 20

L'implantation des Vikings pèse lourdement sur la Bretagne, le peuple est éreinté, les hommes du nord établissent des bases proches du littoral et se...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections régionales en Bretagne, ce serait...

Tourisme en Bretagne. Ouverture de 8 VVF

Dès à présent, la majorité des VVF accueillent les premiers vacanciers et 93 seront ouverts pour les traditionnelles « grandes vacances d'été ». Sur...