Les prix des produits de grande consommation ont augmenté dans la grande distribution en avril 2020

A LA UNE

Selon une étude publiée par l’INSEE vendredi 15 mai, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution affichent une hausse de 0,3 % en avril 2020.

Hausse des prix alimentaires

Depuis le début du confinement en France le 17 mars dernier, nombreux sont les français à avoir eu l’impression de débourser plus d’argent au moment de passer en caisse. Et pour cause, dans un rapport publié par l’INSEE le 15 mai dernier, « en avril 2020, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution étaient en hausse de 0,3 % sur un mois, après +0,1 % en mars. »

Ainsi, comparés aux prix d’avril 2019, « les prix de ces produits accélèrent légèrement à +1,3 %, après trois mois consécutifs de ralentissement ».

En première ligne de cette hausse des prix, on retrouve les viandes. « Cette hausse des prix sur le mois résulte de celle des prix des viandes et des autres produits alimentaires alors que ceux des boissons sont stables », note ainsi l’INSEE.

Et de fait, les prix des viandes vendues en grande distribution ont augmenté de 0,3 % en avril 2020, comme en mars. Sur un an, « leur croissance est plus soutenue que le mois précédent : +4,2 % après +3,9 % ».

Du côté des prix des autres produits alimentaires (hors produits frais), ces derniers sont également « nettement plus dynamiques qu’en mars : +0,5 % après +0,1 %. Sur un an, ils accélèrent légèrement (+0,9 % après +0,7 % en mars) ».

Hausse des produits d’hygiène

Toujours selon l’INSEE, après une baisse de 0,3 % en mars, « les prix des produits d’entretien et de l’hygiène-beauté vendus dans la grande distribution se sont redressé à +0,2 % en avril. »

Ainsi, sur un an, « la baisse des prix de ces produits est un peu moins marquée que le mois précédent : −0,8 %, après −1,0 % ».

Hausse des prix des fruits et légumes

Du côté des produits frais, les légumes et les fruits ne sont pas en reste. Le 22 avril dernier, l’association UFC-Que choisir notait ainsi que « les prix des fruits et légumes frais vendus en vrac ont fortement augmenté sur la période de confinement ».

Et l’association de renchérir : « entre la semaine du 2 au 7 mars et celle du 6 au 11 avril, la hausse globale du rayon est de 9 %, avec une différence nette entre les produits conventionnels à +6 % et les produits bio à +12 % ! ».

D’ailleurs, tous les fruits étudiés par l’association UFC-Que Choisir ont affiché des tarifs en hausse… alors même que certains fruits ont vu leur volume d’offre également augmenté (les prix de ces derniers ne sont donc pas corrélés à une demande trop forte de la part des clients). En moyenne, les fruits étudiés par l’association ont ainsi affiché 8 % de hausse des prix entre les semaines du 2 au 7 mars et du 6 au 11 avril.

Les légumes ont eux « augmenté plus fortement, à +10 % en moyenne », note UFC-Que choisir. Et pour certains légumes, les prix deviennent affolants. Rien que du côté du navet, l’association note une flambée du prix à +23 % !

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

DUELS. Nikita Khrouchtchev vs Mao Zedong

Dans cet épisode de DUELS historiques, l'Echiquier mondial se penche sur deux figures emblématiques du communisme. Leur antagonisme idéologique...

Covid-19, l’épidémie qui nous mène au totalitarisme

En été 2020, ce sera derrière nous", qu'ils disaient... Un an et demi plus tard, la dictature sanitaire est installée...

Articles liés