Les prix des produits de grande consommation ont augmenté dans la grande distribution en avril 2020

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

Selon une étude publiée par l’INSEE vendredi 15 mai, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution affichent une hausse de 0,3 % en avril 2020.

Hausse des prix alimentaires

Depuis le début du confinement en France le 17 mars dernier, nombreux sont les français à avoir eu l’impression de débourser plus d’argent au moment de passer en caisse. Et pour cause, dans un rapport publié par l’INSEE le 15 mai dernier, « en avril 2020, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution étaient en hausse de 0,3 % sur un mois, après +0,1 % en mars. »

Ainsi, comparés aux prix d’avril 2019, « les prix de ces produits accélèrent légèrement à +1,3 %, après trois mois consécutifs de ralentissement ».

En première ligne de cette hausse des prix, on retrouve les viandes. « Cette hausse des prix sur le mois résulte de celle des prix des viandes et des autres produits alimentaires alors que ceux des boissons sont stables », note ainsi l’INSEE.

Et de fait, les prix des viandes vendues en grande distribution ont augmenté de 0,3 % en avril 2020, comme en mars. Sur un an, « leur croissance est plus soutenue que le mois précédent : +4,2 % après +3,9 % ».

Du côté des prix des autres produits alimentaires (hors produits frais), ces derniers sont également « nettement plus dynamiques qu’en mars : +0,5 % après +0,1 %. Sur un an, ils accélèrent légèrement (+0,9 % après +0,7 % en mars) ».

Hausse des produits d’hygiène

Toujours selon l’INSEE, après une baisse de 0,3 % en mars, « les prix des produits d’entretien et de l’hygiène-beauté vendus dans la grande distribution se sont redressé à +0,2 % en avril. »

Ainsi, sur un an, « la baisse des prix de ces produits est un peu moins marquée que le mois précédent : −0,8 %, après −1,0 % ».

Hausse des prix des fruits et légumes

Du côté des produits frais, les légumes et les fruits ne sont pas en reste. Le 22 avril dernier, l’association UFC-Que choisir notait ainsi que « les prix des fruits et légumes frais vendus en vrac ont fortement augmenté sur la période de confinement ».

Et l’association de renchérir : « entre la semaine du 2 au 7 mars et celle du 6 au 11 avril, la hausse globale du rayon est de 9 %, avec une différence nette entre les produits conventionnels à +6 % et les produits bio à +12 % ! ».

D’ailleurs, tous les fruits étudiés par l’association UFC-Que Choisir ont affiché des tarifs en hausse… alors même que certains fruits ont vu leur volume d’offre également augmenté (les prix de ces derniers ne sont donc pas corrélés à une demande trop forte de la part des clients). En moyenne, les fruits étudiés par l’association ont ainsi affiché 8 % de hausse des prix entre les semaines du 2 au 7 mars et du 6 au 11 avril.

Les légumes ont eux « augmenté plus fortement, à +10 % en moyenne », note UFC-Que choisir. Et pour certains légumes, les prix deviennent affolants. Rien que du côté du navet, l’association note une flambée du prix à +23 % !

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Crêperie Le Vieux Quimper, une valeur sûre du Bouffay

« Quand je vois ce que je livre, je sais que c'est bon ». C'est aiguillé par un livreur de légumes...

Muntr Wilhem Houssin : an deorienn hag ar realder

Wilhem Houssin a zo bet peurlazhet disadorn dremenet. Bazailhet eo bet e kreiz kêr e Sant-Jakez al Lannoù, da...

Articles liés

Rappel Conso : que vaut le site lancé par le gouvernement pour alerter sur les produits dangereux ?

Le gouvernement a récemment lancé un site dénommé  « Rappel Conso » avec pour but de proposer aux Français un recensement de tous les...

Grande distribution : corruption à tous les rayons ? Entretien avec Martine Donnette

Est-il possible que les grandes surfaces exploitent en France des millions de mètres carrés en toute illégalité ? Et en toute impunité, donc avec la...

Timbre, cigarettes, gaz… Voilà les prix qui vont augmenter en 2021

L’année 2020 vit ses dernières heures, et déjà tous les yeux sont rivés vers 2021, que beaucoup espèrent moins dramatique. Mais c’était sans compter...

Comment vendre sa voiture rapidement et au meilleur prix ?

Que ce soit pour passer d’une citadine à une voiture familiale, pour répondre à de nouveaux besoins ou tout simplement car on ne s’en...