Depuis trois ans, l’intégralité du répertoire grégorien est enregistré dans la plus grande discrétion, dans l’isolement de l’abbaye bénédictine de Jouques, près d’Aix-en-Provence.

Le musicien à l’origine de ce projet fou est l’américain John Anderson. Il a installé des microphones disséminés dans l’abbaye pour capter les chants des religieuses.

Le résultat est pantagruélique : c’est le plus grand projet d’enregistrement jamais entrepris pour le répertoire grégorien. Cette musique a émergé au 8ème siècle et représente 1200 ans de liturgie catholique. Il existe des milliers de pièces équivalent à 7000 disques.

Le résultat est accessible sur une toute nouvelle plateforme, www.neumz.com.

Pour écouter l’émission à ce sujet sur France Musique, c’est ici.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine