La consommation des ménages français a (très) fortement chuté en avril

A LA UNE

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Selon l’INSEE, en avril dernier, les dépenses de consommation des ménages en biens ont chuté de 20,2 % en volume par rapport à mars. Il s’agit du second mois consécutif enregistrant une baisse historique depuis le début de la série en 1980.

Consommation de biens fabriqués en première ligne

Confinement oblige, la consommation des ménages français a très fortement chuté au mois d’avril 2020, après une première baisse importante au mois de mars. Ainsi, selon l’INSEE, la consommation des ménages en France a fondu d’un tiers (33,7 %) au mois d’avril par rapport à celle du mois de février et de 20,2 % par rapport à mars.

« En avril 2020, la consommation de biens fabriqués chute de nouveau très lourdement (-42,6 % entre mars et avril après -42,1 % entre février et mars), les dépenses en énergie chutent fortement (-22,8 % après -10,2 %) et la consommation alimentaire se replie nettement après une forte hausse en mars (-5,4 % après +9,2 %) », note ainsi l’INSEE.

consommation

Et pour cause, sous l’effet combiné de la très forte baisse des achats de biens fabriqués durables, des dépenses en habillement-textile et de la consommation d’autres biens fabriqués, « la consommation de biens fabriqués a dévissé en avril ».

Ainsi, comme le note l’INSEE, « en avril, les dépenses en biens durables ont chuté de nouveau lourdement (-39,2 % après -44,7 %) ». La consommation de matériels de transport a également baissé de 36,4 %, « du fait de la faiblesse exceptionnelle des ventes du secteur automobile ». Les dépenses d’équipement du logement chutent également, en particulier les ventes de meubles et d’appareils électroménagers. Les achats de lunettes sont eux en forte baisse. Même son de cloche du côté des dépenses en habillement-textile qui ont encore diminué fortement par rapport à mars, les ventes de vêtements et de chaussures étant très affectées par la fermeture des magasins.

Diminution par contrecoup de la consommation alimentaire

Du côté des dépenses en énergie, les ménages confinés ont profité de la baisse des prix du pétrole et de leurs moindres déplacements pour diminuer leurs dépenses en énergie : elles reculent ainsi de 22,8 % sur un mois et de 33,2 % sur un an.

Par ailleurs, « la consommation de gaz et d’électricité se replie très nettement, sous l’effet de températures très douces pour la saison ».

La consommation alimentaire, qui avait bondi de 9,2 % sur un mois en mars lorsque les Français avaient stocké des produits alimentaires de base au début du confinement, s’est repliée de 5,4 % en avril. « La consommation de fruits et légumes frais est en nette baisse, tout comme celle d’aliments transformés de l’industrie agroalimentaire », note l’INSEE. Sur un an, la consommation alimentaire continue toutefois à s’inscrire en hausse le mois dernier, de 2,3 %.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestation contre l’extension de carrières à Saint-Colomban en Loire-Atlantique.

Trois jours de mobilisation à Saint-Colomban en Loire-Atlantique contre le projet d'extension des carrières de sable et le maraîchage...

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

Articles liés

Économie. Entre épargne et consommation, les Français semblent avoir fait leur choix

Avec le déconfinement, la consommation des ménages français n'a pas bondi pour autant. Ces derniers ont ainsi préféré jouer la carte de l'épargne dans...

Instacart. Le e-commerce alimentaire peut remercier le Covid-19

La start-up américaine Instacart, spécialisée dans la livraison de produits alimentaires à domicile, a connu une très forte croissance depuis le mois de mars...

« Monde d’après » : et si les Français plébiscitaient la décentralisation ?

Une enquête d'opinion sur ce que certains nomment le « monde d’après » menée auprès de Français permet notamment de déceler une volonté accrue...

Les prix des produits de grande consommation ont augmenté dans la grande distribution en avril 2020

Selon une étude publiée par l’INSEE vendredi 15 mai, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution affichent une hausse...