Lannion. Un couple de retraités attaqué et séquestré à son domicile par des cambrioleurs

A LA UNE

Un couple de retraités a été attaqué et séquestré à son domicile par des cambrioleurs, dimanche 31 mai à Lannion, dans les Côtes d’Armor.

Ouest France rapporte que « Quatre personnes masquées sont entrées au domicile des deux septuagénaires et les ont immobilisés à l’aide de collier de serrage en plastique, aux alentours de 8 h 45.Les cambrioleurs ont fouillé l’habitation et dérobé des bijoux et des pièces en argent, avant de prendre la fuite, laissant le couple attaché »

Une séquestration qui a duré une petite heure. L’enquête a été confiée conjointement à la police judiciaire de Rennes et le commissariat de Lannion.

Ce type d’attaque se ferait évidemment plus rare si la sanctuarisation du domicile était instaurée en France et si les victimes de ces bandes organisées pouvaient faire usage d’une arme en cas d’intrusion et d’attaque du domicile (comme c’est le cas dans de nombreux Etats des USA par exemple) sans risquer de poursuites judiciaires, comme ce fût le cas encore récemment dans l’Isère.

« Le destin des Mermet a ainsi basculé dans la nuit du 25 au 26 mai, vers 1 heure du matin. Chantal entend du bruit au rez-de-chaussée, dans le bar. Elle vit avec son mari à l’étage. Le couple réside dans la maison de famille de Chantal qui est née ici. François est réveillé par sa femme. Il descend alors dans le bar et voit un individu en train de forcer une fenêtre.

« Je suis allé chercher le vieux fusil de chasse du grand-père que je gardais à côté du lit, de peur d’être agressé. Il y a quatre ans, on avait déjà dû mettre des malfaiteurs en fuite. Depuis, on était sur le qui-vive avec ma femme. Je suis sorti du bar avec le fusil. Dans la panique, deux coups de feu sont partis involontairement, en l’air. J’ai vu une voiture s’allumer à 20, 30 mètres. L’un des trois cambrioleurs s’est alors dirigé dans ma direction. Il tenait quelque chose à la main. J’ai tiré une troisième fois pour le faire fuir, toujours en l’air », affirme François Mermet. La voiture des malfaiteurs démarre et disparaît dans la nuit »

Résultat des courses, ce sont les victimes qui sont judiciairement poursuivies :  Placé en garde à vue, M. Mermet a été mis en examen pour « violences aggravées ».

Pendant ce temps, des bandes organisées se livrent à des cambriolages et à des séquestrations de personnes âgées et faibles qui doivent d’abord être victimes avant d’espérer une enquête… « L’esprit républicain » ?

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

Articles liés