Elfes, Nains, Orcs, Gobelins et Mages. La série de bandes dessinées inspirée de Tolkien

A LA UNE

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

S’inspirant de l’univers de Tolkien, une nouvelle série de bandes dessinées, publiée par les éditions Soleil, a déjà conquis plus de deux millions de lecteurs. Un succès mérité en raison de l’originalité du concept (quatre séries parallèles), de l’intérêt des aventures, de la puissance des personnages et de la qualité du dessin.

Créée par Jean-Luc Istin et Nicolas Jarry, la série Elfes (26 tomes) constitue aujourd’hui, avec les séries parallèles Nains (17 tomes), Orcs et Gobelins (8 tomes) et Mages (3 tomes), l’univers d’heroic fantasy le plus abouti du 9ème art. Les récits se situent dans les terres imaginaires d’Arran, où vivent elfes, nains, orcs, gobelins, dragons, mages et hommes.

Séparés en différents peuples depuis plusieurs siècles, les elfes n’ont plus entre eux de projet commun. Mais une guerre se prépare en raison de la menace des elfes noirs.

Belliqueux, les nains sont très souvent en guerre contre leurs voisins elfes, trolls et orcs, et parfois même contre les humains.

Les orcs et gobelins sont hostiles aux humains. Affrontant fréquemment les nains, ils peuvent manger la chair de ces races.

Depuis un terrible massacre, les mages doivent obéir à une nouvelle loi : être recensés et servir un seigneur humain. S’ils refusent, les mages sont emprisonnés et parfois même exécutés. Mais certains veulent se rebeller contre cette loi.

Vivant dans toutes les terres d’Arran, les Hommes connaissent des niveaux de développement variés, des tribus nomades aux sociétés organisées.

Dans chaque tome de cette série, un scénario bien mené se focalise sur un seul personnage, emblématique de la race qu’il représente. Ces héros brillent par leurs complexités, pouvant se révéler autant attachants qu’impitoyables.

L’originalité de la série tient au parallélisme des histoires. Dès le tome 6 d’Elfes, Istin ajoute une grande quête commune, à laquelle chaque tome vient se raccrocher. Avec le concours de ces multiples dessinateurs et scénaristes et une parution rapide (cinq à dix tomes par an), le lecteur avance rapidement dans l’intrigue.

Bien sûr, les scénaristes s’inspirent du célèbre univers créé par Tolkien, même si la quête n’est pas celle de l’Anneau. On y retrouve un scénario bien construit, des héros intéressants, des scènes de combats réussies et des rebondissements surprenants.

Les dessins et la colorisation semblent destiner plutôt cette série aux adolescents et jeunes adultes.

Kristol Séhec

Elfes (26 tomes), Nains (17 tomes), Orcs et Gobelins (8 tomes) et Mages (3 tomes), Éditions Soleil.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Assurance chômage : une réforme en trois points

Instauration d'un bonus-malus pour les entreprises ayant souvent recours à des contrats courts, nouvelles règles sur les conditions d'éligibilité à...

La démocratie directe suisse est-elle populiste ? Par François Garçon

François Garçon est président de Démocratie directe pour la France. Dans son livre "France, démocratie défaillante - Il est...

Articles liés

Star Wars, la Terre du Milieu et le transhumanisme sont de retour [Marzhus #12]

Bienvenue dans ce 12ème numéro de Marzhus, la chronique geek et héroïque de Breizh Info ! Malgré le confinement, l’actualité ne manque pas ! Comme...

Heroic fantasy, fantastique et science fiction : conseils de lecture en période de confinement

Heroic fantasy, fantastique et science fiction : des genres longtemps méprisés et aujourd’hui encore sous estimés mais pourtant quels autres genres nous promettent une...

Tolkien face à Disney : éduquer ou divertir ?

À l’occasion de l’exposition que la BNF consacre à Tolkien, voici une excellente analyse de Christian Chelebourg, professeur de Littérature française et Littérature de...

Tolkien, Child’s play, Le Daim, Nevada, Contre ton cœur : au cinéma cette semaine

Tolkien, Child's play, Le Daim, Nevada, Contre ton Coeur : on vous présente ce qui sort au cinéma cette semaine. Tolkien De Dome Karukoski Tolkien revient sur...