Après la décapitation de la Vierge de Sumène. « Qu’ils viennent nous voir, qu’ils s’attaquent à des vivants et on verra ce qu’il se passera ! »

Après la vandalisation d’une croix en mai dernier au Pic Saint-Loup, c’est cette fois-ci la statue d’une vierge qui a été retrouvée vandalisée hier dans la commune gardoise de Sumène. La municipalité va porter plainte. La population locale est excédée.

Ce symbole religieux représente « un guide » pour  les voyageurs et veut les préserver des routes dangereuses.

Découvrez ci-dessous la réaction d’Olivier Roudier, porte-parole du mouvement identitaire la Ligue du Midi. Ce dernier, fatigué que les autorités ne fassent par leur travail pour retrouver et punir les auteurs, est incisif : « Qu’ils viennent nous voir, qu’ils s’attaquent à des vivants et on verra ce qu’il se passera ! »

https://www.youtube.com/watch?v=z7yzz4tojL4

Chaque jour qui passe, des statues tombent, la mémoire est attaquée. Mardi, la statue de Colbert devant l’Assemblée nationale a été en partie recouverte de peinture rouge et d’une inscription « Négrophobie d’Etat ». L’auteur des faits a été arrêté. Ministre de Louis XIV, Colbert est considéré comme à l’initiative du Code noir, rédigé en 1685 et qui a légiféré sur l’esclavage dans les colonies françaises.

Des groupes organisés et haineux vis à vis des Autochtones sont en train de semer les graines de ce qui s’apparentent de plus en plus à des germes de guerre civile.

Illustration : Lengadoc Info
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !