Accueil Economie Automobile. Les ventes de voitures d’occasion en forte hausse depuis le déconfinement

Automobile. Les ventes de voitures d’occasion en forte hausse depuis le déconfinement

automobile

La vente de voitures d’occasion a connu un net rebond en France depuis le déconfinement. Le point sur un marché qui comporte des nuances.

La marché des voitures d’occasion, gagnant du déconfinement

Parmi les conséquences du déconfinement, le fort rebond des ventes de véhicules d’occasion en France. Après les épisodes de grèves, de Gilets jaunes puis de Covid-19, la voiture individuelle a le vent en poupe dans le pays ! Par ailleurs, selon l’institut d’études MV2, 17% des Français ne veulent plus reprendre les transports en commun. Un constat confirmé par la plateforme de vente et d’achat de voitures d’occasion entre particuliers carventura.com.

Cette dernière révèle que les principaux acheteurs de voitures d’occasion se situent dans les grandes villes (Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux en tête), désireux d’adopter de nouvelles alternatives aux transports en communs.

votures
Principales villes des utilisateurs de Carventura.com

Des fraudes à l’achat en augmentation

Toutefois, tandis que la vente de véhicules d’occasion est en nette augmentation, on assiste à un regain des fraudes à l’achat : compteurs trafiqués, voiture de location vendue comme une première main, panne récurrente « oubliée », épave maquillée… Les arnaques lors de la vente d’une voiture ne manquent pas.

Quant au nouveau profil des acheteurs de voitures d’occasion, 59,9 % sont des hommes contre 40,1 % de femmes. Enfin, les 25-35 ans sont les plus présents sur le marché (24 % des acheteurs), devant les 35-44 ans (19 %) et les 45-54 ans (16 %).

Véhicules d’occasions : des ventes en hausse de 27 % en juin

Cette tendance est également confirmée par un autre professionnel du secteur automobile, Autoscout24, dont les chiffres communiqués font part de 585 744 transactions enregistrées au titre du mois de juin 2020, soit une hausse de 27,6% par rapport à juin 2019. À nombre de jours ouvrables constants, cela correspond à une augmentation de 15,5 %.

Toutefois, ce rebond de fin de printemps concernant les ventes de voitures d’occasion n’a, pour l’heure, pas permis de compenser la chute de 18,1 % du marché de l’occasion depuis le début de l’année 2020.

Un succès différent selon les constructeurs

Dans le détail, certaines marques séduisent plus que d’autres l’acheteur d’une voiture d’occasion. Chez les constructeurs français, Renault arrive en tête avec une hausse de ses ventes de 29,55% pour le mois de juin. Suivent ensuite Peugeot (+26,54 %) et Citroën (+18,78%).

Chez les marques étrangères, Toyota (+42.65 % par rapport à la même période en 2019), Mini (+48,66 %) et Suzuki (+47,14 %) ont également bien tiré leur épingle du jeu en juin dernier.

Enfin, les véhicules récents rencontrent un franc succès une hausse de 43,32% pour les voitures de moins d’un an et +38,31 % pour ceux de moins de deux ans.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine