Si les vacances estivales riment généralement avec soleil, plage et farniente, elles constituent également, pour les cybercriminels, autant de nouvelles opportunités de piéger les internautes.

Nombreux sont les Français qui restent connectés grâce à leur smartphone ou tablette. Misant sur la moindre vigilance des vacanciers, les hackers en profitent pour dérober leurs données personnelles et compromettre les systèmes informatiques. Pour éviter que les congés à venir ne se transforment en cauchemar, voici quelques conseils (glanés via Protected, société qui vend des packs sécurité) qui permettront aux Français de déjouer leurs ruses, préservant ainsi la sécurité de leur vie numérique.

Profiter de ses vacances en limitant les risques 

Mettre à jour ses équipements et ses mots de passe. Les mises à jour proposées par les systèmes d’exploitation ou applications sont souvent destinées à pallier des failles de sécurité. En effectuer régulièrement permet donc de renforcer la sécurité de son équipement face aux attaques cybercriminelles. De même, en renouvelant régulièrement ses mots de passe et en les choisissant avec soin, on limite l’accès à ses données, si jamais l’appareil était dérobé.

Noter son numéro IMEI. L’IMEI est un numéro spécifique permettant d’identifier de manière unique un appareil mobile. En cas de vol de celui-ci, l’appareil peut alors être désactivé à distance et les données effacées. Ce numéro sera également utile pour porter plainte. Pour le trouver, il suffit de composer le code « *#06# » sur son téléphone, de lancer l’appel, et l’identifiant IMEI s’affichera.

Sauvegarder ses données. s’il est recommandé d’effectuer, tout au long de l’année, des sauvegardes régulières, que ce soit sur un disque dur externe ou sur le cloud, cela est d’autant plus indispensable avant de partir en congés ! Ainsi, en cas de piratage du système informatique ou de vol de son équipement, l’essentiel aura été préservé.

Prendre garde aux offres promotionnelles alléchantes. Il est parfois difficile, sur Internet, de faire la différence entre une véritable offre publicitaire et une arnaque destinée à récupérer des données sensibles (notamment bancaires…). Avant de communiquer de quelconques informations personnelles, il est préférable de s’assurer, en vérifiant les avis utilisateurs, qu’on a bien affaire à un site de confiance.

Sur son lieu de vacances

Ne jamais perdre de vue ses équipements numériques. Cela peut paraître un conseil basique, mais il n’est malheureusement pas rare de laisser sans surveillance son appareil le temps d’aller jeter un papier ou de récupérer une boisson…

Limiter l’usage des bornes de recharge publiques, ou a minima veiller à bien utiliser son propre chargeur, en restant à proximité. Ces bornes sont en effet le lieu idéal pour subtiliser discrètement un équipement high-tech bourré d’informations personnelles… quand celles-ci ne sont pas dérobées via des prises USB spécialement truquées à cet effet !

Sécuriser ses connexions Internet. Chaque connexion Internet est, pour un hacker, l’occasion de s’infiltrer dans les réseaux et de voler des données personnelles. Recourir à un réseau Wi-Fi public est donc à proscrire. A l’extérieur, il est préférable, à chaque connexion, d’utiliser un VPN (Virtual Private Network), qui sécurise la connexion comme les données, en cryptant les communications.

Eviter de dévoiler son absence sur les réseaux sociaux. Si partager ses activités estivales et les attraits de son lieu de vacances est courant, il ne faut pas pour autant oublier que cette pratique est risquée, et ce à double titre : d’une part elle met en danger la sécurité de son domicile (les cambrioleurs ont ainsi la certitude d’avoir le champ libre…), mais d’autre part elle peut aussi être une source d’informations inestimable pour les cybercriminels, qui peuvent alors adapter leurs attaques en fonction de votre destination.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine