Cambriolages à Nantes : des interpellations en série

A LA UNE

Ces derniers jours, plusieurs cambrioleurs ont été interpellés en flagrant délit à Nantes et aux alentours, alors que les faits se multiplient car de nombreux habitants de la métropole ont pris quelques vacances et fui la chaleur. Parmi les interpellés, il y a des « mineurs isolés étrangers » qui ne sont visiblement ni mineurs, ni isolés.

Dans la nuit du 1er au 2 août, un habitant de la rue Armand Brossard, entre le cours des Cinquante Otages et la mairie, réveillé par deux cambrioleurs qui venaient d’entrer par sa fenêtre ouverte, en a balancé un par ladite fenêtre, du premier étage. L’autre s’est enfui. Tous deux ont été rattrapés par les forces de l’ordre ; ils avaient sur eux des biens volés lors de leur escapade nocturne et des clés de voiture qui provenaient d’un autre cambriolage.

Le 4 août, très tôt le matin, la police a interpellé cinq cambrioleurs pour des faits de vols par effraction autour de la route de Vendée (Saint-Paul – Salengro) et du quartier de la mairie ; ils entraient dans les logements en cassant des fenêtres et des Velux. Deux d’entre eux sont suspectés pour un cambriolage, trois autres pour trois autres vols dont une partie du butin a été retrouvé en leur possession. Ils demeurent présumés innocents.

Toujours le 4 août, la police municipale de Nantes a interpellé un jeune homme déjà défavorablement connu des forces de l’ordre et recherché. Conduit au commissariat, il a été formellement relié, du fait de son ADN, à trois cambriolages commis fin 2018 et début 20189 ; il est en garde à vue dans l’attente de son procès. D’origine extra-européenne, il s’est dit mineur lors de son interpellation.

Par ailleurs, sur les réseaux sociaux, un habitant du quartier Mellinet prévient le 25 juillet dernier au sujet d’allées et venues suspectes : « je suis rue Mellier et des groupes sont en repérage pour entrer dan des appartements/maisons. Hier soir un groupe de 3 jeunes étaient en repérage devant l’immeuble en face de chez moi ; pour ma part je dormais mais mes voisins ont appelé la police deux fois pour les signaler. Aujourd’hui sur les coups de 11h mes voisins ont trouvé ma porte fracturée mais aucun vol constaté. J’ai rappelé aux policiers qu’on avait déjà appelé deux fois hier soir concernant 3 individus et ceux-ci m’ont répondu texto ‘’on n’est pas là pour ça, on est là juste pour votre effraction’’. »

Louis Moulin

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

À Nantes, Jonathan s’est retrouvé à la rue à 21 ans

Placé à l'âge de 3 ans, Jonathan a enchaîné les foyers et les familles d'accueil. À ses 21 ans...

Tyrannie sanitaire et loi vigilance sanitaire. Les votes des parlementaires du Morbihan.

Déposé le 13 octobre 2021, le projet de loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire, qui vise à proroger...

Articles liés