Nantes. Le Falstaff, au paradis du tartare

A LA UNE

Nantes. Le MIN, un marché magnifique, mais couteux et plein de malfaçons ?

Nouveau ventre de Nantes achevé dans la précipitation avant les municipales pour accueillir ses 100 entreprises et 800 salariés,...

Michel Maffesoli : « Le transhumanisme est l’aboutissement de la paranoïa moderne » [Interview]

Au dernier colloque de l’Institut Iliade, en date du 19 septembre 2020, dont le thème était « La nature comme...

Enquête : ces Tchétchènes déjà arrêtés pour terrorisme

Après la décapitation du professeur d’histoire de Conflans, Samuel Paty, par un jeune Tchétchène radicalisé d’Evreux, Abdullakh Anzorov, le...

État d’urgence sanitaire. Que dit le projet de loi présenté en conseil des ministres ce matin ?

Après avoir laissé planer un couvre-feu à 19h dans les grandes villes, ou généralisé à tout le territoire, dans...

Document : le texte de la décision qui a accordé le droit d’asile à la famille du terroriste islamiste

D’abord déboutée de l’asile à cause d’un « récit stéréotypé » par l’Office français pour la protection des réfugiés...

Faire du Tartare rue Ker-végan, au cœur de l’ile Feydeau à Nantes, fallait oser ; cela fait presque onze ans que le Falstaff relève le défi, et propose aux papilles des nantais cinq tartares différents, ainsi qu’une carte saisonnière élaborée avec des produits frais.

Pour cette chaude journée d’été, nous optons pour un plat qui porte l’un des noms les plus étranges du patrimoine culinaire français – la cervelle de canut ; en fait, il s’agit de fromage blanc battu aux herbes qui constituait l’essentiel des repas des canuts, ouvriers tisserands de la soie lyonnaise – une entrée légère et parfumée parfaite pour l’été.

Puis, entre les divers tartares, nous optons pour le Gengis Khan, à la moutarde, à l’huile de sésame, au gingembre, poivre, miel et coriandre. Il y a aussi le Kerguelen (haricots de mer, oignons de Roscoff, sauce Worcestershire, whisky breton, graines de sarrasin), le Pancho Villa (tabasco, épices mexicaines, poivrons, avocat, oignons rouges…), le Marco Polo (olives noires, anchois, tomates confites, parmesan, basilic) et le Jules Verne (échalotes, cornichons, oignons, câpres) puisqu’on est tout de même à Nantes, capitale de la Bretagne et de tous les possibles. On notera au passage la grande qualité des frites, souvent éternelles parentes pauvres des tartares – mais pas au Falstaff.

Quant au dessert, nous optons pour l’aérienne brioche vendéenne à la crème citronnée et à la compotée de pêches, généreusement saupoudrée d’amandes grillées – de quoi réinventer une cuisine vendéenne que l’on connaît très réaliste et ancrée dans le terroir, mais parfois assez lourde.

L’addition est très raisonnable pour la qualité – l’entre, le plat et le dessert sont à 15.5€ (+3.5€ pour un tartare au lieu d’un des deux plats à la carte du midi). On s’en sort donc, café et eau compris, pour 20 €. Une bonne adresse, donc, à retenir au cœur historique de Nantes.

Y aller : 1 bis rue Kervégan, 44000 Nantes ; 02-40.20.09.10

Transports en commun : Commerce (lignes 1, 2, 3), Bouffay (ligne 1), Hôtel-Dieu (C2, C3, 11, 26)

Louis Moulin

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Pontmain (53) : pèlerinage et messe dominicaine traditionnelle ce 25 octobre

Les dominicains de Cheméré le Roi célèbrent ce 25 octobre une messe traditionnelle, en rite dominicain, à la basilique...

Douarnenez. Un migrant africain suspecté d’avoir drogué et agressé sexuellement sa logeuse

Un migrant africain est soupçonné d'avoir drogué puis agressé sexuellement au mois de septembre dernier une femme qui l'hébergeait...

Réunification de la Bretagne : Christelle Morançais bientôt au chômage ?

La question de la réunification de la Bretagne est plus que jamais sur le tapis. C’est la conséquence directe des récentes élections municipales. On...

Le vent tourne en Amérique latine : Les élections boliviennes et le plébiscite chilien

Deux événements, l’un en cours, les élections en Bolivie, l’autre imminent, le plébiscite chilien, nous permettent de penser que des changements importants sont attendus...

États-Unis. Les Blancs minoritaires en 2026 : défaite assurée pour les républicains à moyen terme ?

L'avenir politique des États-Unis est étroitement liée à la question démographique. Certaines prévisions indiquent que les Blancs seront minoritaires dans le pays à partir...

Rennes. Trois clandestins en instance d’expulsion dégradent, incendient et outragent au CRA

Trois clandestins en instance d’expulsion, âgés de 18 à 29 ans et détenus actuellement au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes – Saint-Jacques...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -