Étiquette : restaurant

Mayenne. Le Gault et Millau récompense Le Bistrot de la gare, un restaurant ouvrier

Emmanuel et Sandrine tiennent depuis 2018 Le Bistrot de la gare, à Brée, en Mayenne. A l’automne dernier, ils ont eu la surprise de découvrir que leur restaurant ouvrier a été sélectionné pour apparaitre dans l’édition régionale du prestigieux guide culinaire Gault et Millau. Une fierté pour ces deux passionnés, dont le « Bistrot » ne désemplit pas. Il fait

Miscellanées léonardes (2). Entre terre et mer, des étoilés qui tiennent (très bien) la route

Après notre chronique de restaurants situés à Plouguerneau, visite cette fois ci à deux restaurants étoilés du Léon. À la découverte d’une belle cuisine, entre terre et mer. Le comptoir de la Butte, ou l’art de revisiter les classiques de la cuisine bretonne On quitte le littoral pour rejoindre La Butte, à Plouider, un luxueux complexe hôtelier créé par Nicolas

Miscellanées léonardes (1) Plongée dans les cuisines des Abers

Que faire quand la canicule se profile à l’horizon, comme en ce mois de juillet ? Eh bien fuir vers une région plus « tempérée », au nord ouest de la Bretagne, en l’occurrence le Léon et plus précisément la très belle côte des Abers. Là, alors que le Pays nantais « cuisait » littéralement sous un soleil de plomb,

À l’Oustau de Baumanière, un déjeuner de légumes chez Glenn Viel

Il est des restaurants que l’on rêve de connaître au moins une fois dans sa vie. L’Oustau de Baumanière, l’établissement mythique des Baux de Provence, en fait partie. Eh bien c’est chose faite. Et c’est peu dire qu’on n’a pas été déçu… Niché au creux d’un vallon, aux pieds du célèbre village médiéval des Baux de Provence,  L’Oustau de Beaumanière

À Caromb, un dîner au pied du mont Ventoux

Étape printanière à Caromb, joli village provençal situé dans le Comtat Venaissin au pied du Mont Ventoux. Sur la place de l’église se tient le restaurant « Le 6 à table » où œuvre le chef Pascal Poulain. Par une belle soirée de mai, nous avons testé cet établissement couronné d’un bib gourmand au Michelin. Le chef a du métier.

Un déjeuner chez Gauguin

« J’aime la Bretagne, j’y trouve le sauvage, le primitif. Quand mes sabots résonnent sur ce sol de granit, j’entends le son sourd, mat et puissant que je cherche en peinture. », notait Paul Gauguin après son arrivée à Pont-Aven en 1886. Rendue célèbre par les peintres qui y séjournèrent à la fin du XIXe siècle, la petite ville de

Un joli bistrot dans le Luberon

À Saint-Pantaléon, petit village tranquille du Luberon situé à quelques encablures du célébrissime Gordes, le Bistrot des Roques propose « une cuisine du marché parfumée et pleine de fraîcheur » nous dit le Michelin qui a récompensé l’établissement d’un bib gourmand. Loin des paillettes et de la frime très « Luberon » de certains établissements, Charlotte et Benoit, les tenanciers du restaurant entendent

A Royat, une Flèche d’argent qui touche sa cible

Escale printanière à Royat, petite station thermale auvergnate située dans la banlieue de Clermont-Ferrand. À deux pas de la Chaîne des Puys, on y soigne depuis des lustres les rhumatismes et les maladies cardio-artérielles. Outre les bienfaits des eaux de la station – que nous n’avons pas goûtées – on trouve à Royat un excellent restaurant, que nous avons testé !

Une adresse confidentielle au cœur des Dentelles de Montmirail : L’Acacia en Provence

Il est des adresses qu’on aimerait garder pour soi. C’est le cas de l’Acacia en Provence, un restaurant niché au cœur de La Roque Alric, un petit village du Vaucluse perdu au milieu du massif des Dentelles de Montmirail. Installé dans un ancien moulin à huile, daté de 1648, l’établissement dispose d’une belle terrasse ombragée avec une vue à couper le

Montauban. Au pays du cassoulet, on sait aussi faire le beurre blanc…

Étape printanière à Montauban, chef lieu du Tarn et Garonne. Planté au bord du Tarn, le restaurant Le fil de l’eau est le domaine du chef Jean-François Pech, maître restaurateur de son état. Un bib gourmand du Michelin récompense  une « excellente cuisine gastronomique de terroir, agrémentée de quelques touches personnelles » ou encore « une cuisine raffinée autant que chaleureuse », dixit le

Nantes. Au Manoir de la Régate, une cuisine (très) moderne tout en finesse

Planté à deux pas de l’Erdre, aux limites de la cité des Ducs, le Manoir de la Régate vient d’obtenir outre sa première étoile au Michelin, un macaron vert, brevet de cuisine de proximité. Une affaire de famille – on en est à la quatrième génération ! – où s’active en cuisine Matthieu Pérou qui a pris les rênes des

L’Estacade : la bonne étape au Croisic

Planté sur le quai du port du Croisic face à la nouvelle criée, le restaurant L’Estacade bénéficie d’un bib gourmand au Michelin. Bonne raison d’aller voir, par un dimanche d’octobre ensoleillé, si la cuisine tient ses promesses. Un mot sur le patron d’abord. Avant de reprendre L’Estacade en 2014, on apprend  que Charles Beckel,  un Lorrain, a été à bonne

À Sainte-Marie sur Mer, l’Ardillon valorise les tapas de la mer

Depuis le mois de juin, à deux pas de Pornic, une nouvelle adresse anime le bourg quelque peu assoupi de Sainte-Marie sur Mer. L’Ardillon est situé juste en face du chevet de l’église et bénéficie à ce titre d’une position centrale particulièrement privilégiée, notamment lors des jours de marché. Sa terrasse ombragée permet de faire relâche et de profiter du

Bars et restaurants à Nantes : défiance concernant le contrôle des pass sanitaires

Dans les cafés et restaurants, le contrôle des pass sanitaires est effectif depuis une semaine. Si certains se plient à cette nouvelle obligation, d’autres refusent de faire ce qu’ils nomment un travail de police.   Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Opposé au passe sanitaire, il ferme son restaurant dans les Côtes-d’Armor

À Tonquédec (Côtes-d’Armor), le Temps des Cerises est fermé depuis lundi 9 août, date de l’entrée en vigueur de la loi imposant le passe sanitaire dans les restaurants. Un choix résolu du propriétaire, Yann Guérin, qui dénonce une impossibilité « déontologique » à exercer son métier dans ces nouvelles conditions. Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie

Coteaux et fourchettes : toute les saveurs de la cuisine méditerranéenne

Planté au milieu d’un océan de vignes – on est au cœur des côtes du Rhône sud, au pied du village de Cairanne (Vaucluse) – le restaurant Coteaux et fourchettes  a, à priori, tout pour plaire. Cadre agréable, cuisine « faite maison » avec des produits locaux, cave exceptionnelle, tout incitait à voir de plus près ce que concocte le

Nantes. Aux Fourneaux, un petit restaurant pour retrouver le goût des grands

Un peu caché à mi-pente de la rue Santeuil, dans le quartier Graslin, près de la désormais piétonne rue Jean-Jacques, Aux Fourneaux ne paie pas de mine, mais vaut le détour. L’adresse était déjà connue du Petit Futé avant la pandémie, elle a tenu malgré le premier confinement et les six derniers mois de fermeture – alors que d’autres adresses

Tyrannie sanitaire. Le désespoir d’un restaurateur nantais

Charles Henri Le gaillard est à la la tête d’un restaurant idéalement placé, au cœur de Nantes. Une affaire qui marche, une table reconnue, une clientèle fidèle, et 12 salariés. Comme tous ses confères, Covid oblige, il a dû fermer. Mais les factures, elles (charges, loyers), continuent de tomber. Les aides du gouvernement sont insuffisantes pour couvrir ses frais. Il

nantes_resto

Nantes : manger comme au resto pendant le confinement, c’est possible

Le nouveau confinement du à la « crise sanitaire », autrement dit cette curieuse situation où le gouvernement n’est pas capable d’empêcher les islamistes de passer les frontières, mais veut en ériger entre les individus, est une catastrophe pour les bars et restaurants déjà touches de plein fouet au printemps. Néanmoins,  certains réouvrent en vente à emporter L’on ne devrait donc pas

El Picaflor. Le tigre allaite au pied de la montagne Sainte-Geneviève

Au cœur de Paris, Le Picaflor propose le meilleur de la gastronomie du Pérou à un prix accessible. La cuisine péruvienne moderne est un des cadeaux que la Nature, de la main de la Providence, a offert aux hommes. Riches d’une mer glaciale, mais généreuse en poissons, en mollusques et en coquillages, de montagnes agrestes mais dotées d’innombrables variétés de

Mayenne. Le Gault et Millau récompense Le Bistrot de la gare, un restaurant ouvrier

Emmanuel et Sandrine tiennent depuis 2018 Le Bistrot de la gare, à Brée, en Mayenne. A l’automne dernier, ils ont eu la surprise de découvrir que leur restaurant ouvrier a été sélectionné pour apparaitre dans l’édition régionale du prestigieux guide culinaire Gault et Millau. Une fierté pour ces deux passionnés, dont le « Bistrot » ne désemplit pas. Il fait

Miscellanées léonardes (2). Entre terre et mer, des étoilés qui tiennent (très bien) la route

Après notre chronique de restaurants situés à Plouguerneau, visite cette fois ci à deux restaurants étoilés du Léon. À la découverte d’une belle cuisine, entre terre et mer. Le comptoir de la Butte, ou l’art de revisiter les classiques de la cuisine bretonne On quitte le littoral pour rejoindre La Butte, à Plouider, un luxueux complexe hôtelier créé par Nicolas

Miscellanées léonardes (1) Plongée dans les cuisines des Abers

Que faire quand la canicule se profile à l’horizon, comme en ce mois de juillet ? Eh bien fuir vers une région plus « tempérée », au nord ouest de la Bretagne, en l’occurrence le Léon et plus précisément la très belle côte des Abers. Là, alors que le Pays nantais « cuisait » littéralement sous un soleil de plomb,

À l’Oustau de Baumanière, un déjeuner de légumes chez Glenn Viel

Il est des restaurants que l’on rêve de connaître au moins une fois dans sa vie. L’Oustau de Baumanière, l’établissement mythique des Baux de Provence, en fait partie. Eh bien c’est chose faite. Et c’est peu dire qu’on n’a pas été déçu… Niché au creux d’un vallon, aux pieds du célèbre village médiéval des Baux de Provence,  L’Oustau de Beaumanière

À Caromb, un dîner au pied du mont Ventoux

Étape printanière à Caromb, joli village provençal situé dans le Comtat Venaissin au pied du Mont Ventoux. Sur la place de l’église se tient le restaurant « Le 6 à table » où œuvre le chef Pascal Poulain. Par une belle soirée de mai, nous avons testé cet établissement couronné d’un bib gourmand au Michelin. Le chef a du métier.

Un déjeuner chez Gauguin

« J’aime la Bretagne, j’y trouve le sauvage, le primitif. Quand mes sabots résonnent sur ce sol de granit, j’entends le son sourd, mat et puissant que je cherche en peinture. », notait Paul Gauguin après son arrivée à Pont-Aven en 1886. Rendue célèbre par les peintres qui y séjournèrent à la fin du XIXe siècle, la petite ville de

Un joli bistrot dans le Luberon

À Saint-Pantaléon, petit village tranquille du Luberon situé à quelques encablures du célébrissime Gordes, le Bistrot des Roques propose « une cuisine du marché parfumée et pleine de fraîcheur » nous dit le Michelin qui a récompensé l’établissement d’un bib gourmand. Loin des paillettes et de la frime très « Luberon » de certains établissements, Charlotte et Benoit, les tenanciers du restaurant entendent

A Royat, une Flèche d’argent qui touche sa cible

Escale printanière à Royat, petite station thermale auvergnate située dans la banlieue de Clermont-Ferrand. À deux pas de la Chaîne des Puys, on y soigne depuis des lustres les rhumatismes et les maladies cardio-artérielles. Outre les bienfaits des eaux de la station – que nous n’avons pas goûtées – on trouve à Royat un excellent restaurant, que nous avons testé !

Une adresse confidentielle au cœur des Dentelles de Montmirail : L’Acacia en Provence

Il est des adresses qu’on aimerait garder pour soi. C’est le cas de l’Acacia en Provence, un restaurant niché au cœur de La Roque Alric, un petit village du Vaucluse perdu au milieu du massif des Dentelles de Montmirail. Installé dans un ancien moulin à huile, daté de 1648, l’établissement dispose d’une belle terrasse ombragée avec une vue à couper le

Montauban. Au pays du cassoulet, on sait aussi faire le beurre blanc…

Étape printanière à Montauban, chef lieu du Tarn et Garonne. Planté au bord du Tarn, le restaurant Le fil de l’eau est le domaine du chef Jean-François Pech, maître restaurateur de son état. Un bib gourmand du Michelin récompense  une « excellente cuisine gastronomique de terroir, agrémentée de quelques touches personnelles » ou encore « une cuisine raffinée autant que chaleureuse », dixit le

Nantes. Au Manoir de la Régate, une cuisine (très) moderne tout en finesse

Planté à deux pas de l’Erdre, aux limites de la cité des Ducs, le Manoir de la Régate vient d’obtenir outre sa première étoile au Michelin, un macaron vert, brevet de cuisine de proximité. Une affaire de famille – on en est à la quatrième génération ! – où s’active en cuisine Matthieu Pérou qui a pris les rênes des

L’Estacade : la bonne étape au Croisic

Planté sur le quai du port du Croisic face à la nouvelle criée, le restaurant L’Estacade bénéficie d’un bib gourmand au Michelin. Bonne raison d’aller voir, par un dimanche d’octobre ensoleillé, si la cuisine tient ses promesses. Un mot sur le patron d’abord. Avant de reprendre L’Estacade en 2014, on apprend  que Charles Beckel,  un Lorrain, a été à bonne

À Sainte-Marie sur Mer, l’Ardillon valorise les tapas de la mer

Depuis le mois de juin, à deux pas de Pornic, une nouvelle adresse anime le bourg quelque peu assoupi de Sainte-Marie sur Mer. L’Ardillon est situé juste en face du chevet de l’église et bénéficie à ce titre d’une position centrale particulièrement privilégiée, notamment lors des jours de marché. Sa terrasse ombragée permet de faire relâche et de profiter du

Bars et restaurants à Nantes : défiance concernant le contrôle des pass sanitaires

Dans les cafés et restaurants, le contrôle des pass sanitaires est effectif depuis une semaine. Si certains se plient à cette nouvelle obligation, d’autres refusent de faire ce qu’ils nomment un travail de police.   Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Opposé au passe sanitaire, il ferme son restaurant dans les Côtes-d’Armor

À Tonquédec (Côtes-d’Armor), le Temps des Cerises est fermé depuis lundi 9 août, date de l’entrée en vigueur de la loi imposant le passe sanitaire dans les restaurants. Un choix résolu du propriétaire, Yann Guérin, qui dénonce une impossibilité « déontologique » à exercer son métier dans ces nouvelles conditions. Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie

Coteaux et fourchettes : toute les saveurs de la cuisine méditerranéenne

Planté au milieu d’un océan de vignes – on est au cœur des côtes du Rhône sud, au pied du village de Cairanne (Vaucluse) – le restaurant Coteaux et fourchettes  a, à priori, tout pour plaire. Cadre agréable, cuisine « faite maison » avec des produits locaux, cave exceptionnelle, tout incitait à voir de plus près ce que concocte le

Nantes. Aux Fourneaux, un petit restaurant pour retrouver le goût des grands

Un peu caché à mi-pente de la rue Santeuil, dans le quartier Graslin, près de la désormais piétonne rue Jean-Jacques, Aux Fourneaux ne paie pas de mine, mais vaut le détour. L’adresse était déjà connue du Petit Futé avant la pandémie, elle a tenu malgré le premier confinement et les six derniers mois de fermeture – alors que d’autres adresses

Tyrannie sanitaire. Le désespoir d’un restaurateur nantais

Charles Henri Le gaillard est à la la tête d’un restaurant idéalement placé, au cœur de Nantes. Une affaire qui marche, une table reconnue, une clientèle fidèle, et 12 salariés. Comme tous ses confères, Covid oblige, il a dû fermer. Mais les factures, elles (charges, loyers), continuent de tomber. Les aides du gouvernement sont insuffisantes pour couvrir ses frais. Il

nantes_resto

Nantes : manger comme au resto pendant le confinement, c’est possible

Le nouveau confinement du à la « crise sanitaire », autrement dit cette curieuse situation où le gouvernement n’est pas capable d’empêcher les islamistes de passer les frontières, mais veut en ériger entre les individus, est une catastrophe pour les bars et restaurants déjà touches de plein fouet au printemps. Néanmoins,  certains réouvrent en vente à emporter L’on ne devrait donc pas

El Picaflor. Le tigre allaite au pied de la montagne Sainte-Geneviève

Au cœur de Paris, Le Picaflor propose le meilleur de la gastronomie du Pérou à un prix accessible. La cuisine péruvienne moderne est un des cadeaux que la Nature, de la main de la Providence, a offert aux hommes. Riches d’une mer glaciale, mais généreuse en poissons, en mollusques et en coquillages, de montagnes agrestes mais dotées d’innombrables variétés de

À LA UNE

Saint-Brevin (44) : « 110 migrants oisifs au profil psy compliqué avec une vue plongeante sur la cour d’école » s’inquiètent les parents.
Agression d'une enseignante à Pacé (35) : on en sait un peu plus...
A la découverte des Saints Bretons. Le 30 Novembre, c’est la Saint Tugdual
COP 27. Payer le tiers-monde pour qu’il reste du coté « monopolaire » ?