Penmarc’h. Conserverie Furic, « La Compagnie Bretonne » à visiter… et à déguster [Vidéo]

A LA UNE

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

Immigration et invasion de l’Europe. Pour Jean-Yves Le Gallou, « Tous les pays européens ont été victimes d’un coup d’Etat, des médias et des...

Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, enchaine les livres majeurs, avec la sortie de « L'invasion de...

De passage en Pays bigouden durant l’été ? Une visite de la conserverie Furic afin de déguster ses produits commercialisés sous la marque « La Compagnie Bretonne » s’impose du côté de Penmarc’h.

Furic, du mareyage à la conserverie

Furic, un nom que tout le monde connaît sur les ports de pêche bretons, des marins aux poissonniers. À l’origine, il y a Alain Furic, le fondateur, né en 1872 à Douarnenez, qui s’installera comme mareyeur au Guilvinec au début des années 1920. S’en suivra un développement fulgurant tout au long du XXe siècle. Mais le groupe s’est aussi spécialisé depuis 1998 dans la conserve haut de gamme de poissons et produits de la mer avec la création de la marque « La Compagnie bretonne ».

Des sardines à l’huile d’olive aux soupes de poisson en passant par les émiettés de thon aux algues, la marque rencontre un franc succès et commercialise 30 % de sa production en direct. Quant aux 70 % restants, ils sont écoulés via le réseau de huit magasins de « La Compagnie Bretonne » et dans les épiceries fines.

Autre particularité, vous ne trouverez pas les produits de « La Compagnie Bretonne » dans les grandes et moyennes surfaces. Un gage d’exclusivité appréciable…

Furic
Source : lacompagniebretonne.fr

Un nouveau bâtiment à Penmarc’h ouvert aux visites

En parallèle, étant à l’étroit dans son bâtiment historique de 3000 m² sur le port de Saint-Guénolé, la conserverie Furic a fait construire une nouvelle usine de 6 200 m² à Penmarc’h pour son effectif de 86 employés. Un site où des visites sont proposées au public afin de se replonger au cœur de cette histoire maritime bigoudène.

Le circuit débute par la projection de trois films sur la préparation du maquereau, de la soupe de poissons et du tartare d’algues au citron confit. Par ailleurs, une guide assure la présentation historique de la conserverie Furic, entre qualité et valeurs familiales. Ensuite, le visiteur découvre les ateliers de production via la galerie la surplombant.

De plus, un espace de convivialité avec un bar a aussi été aménagé dans les locaux de la conserverie et accueille à l’occasion des animations durant l’été. Pour terminer la visite, une dégustation des produits y est organisée afin de savourer le savoir-faire de « La Compagnie Bretonne ».

Informations pratiques

La conserverie Furic propose quatre visites gratuites par jour, du lundi au vendredi :
À 10 h, 11 h, 15 h et 16 h.
Réservations au 02 98 58 40 15

AK

Crédit photo : Facebook La Compagnie Bretonne
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

75 ans et relogée car un squatteur vit chez elle

En 2018, Martine Garofalo décide de partir vivre en Guyane. Elle installe alors deux locataires dans sa maison de...

Bretagne. Élections régionales : un second tour de piste pour Marc Le Fur (LR)

La partie n’est pas facile pour la droite en Bretagne. Pourtant Marc Le Fur (LR) se verrait bien diriger...