Sainte-Luce sur Loire (44). Ils quittent leur maison pendant le confinement, et la retrouvé squattée et saccagée

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Un couple de retraités, installé depuis des lustres à Sainte-Luce sur Loire (44), à l’est de Nantes, songe à déménager. En effet, pendant qu’ils étaient partis vivre ailleurs pendant le confinement, leur logement a été squatté et dépouillé par plusieurs personnes. Un des squatteurs, qui avait laissé son ADN sur un tournevis, a été condamné ce vendredi 14 août en comparution immédiate.

Branché par un ami SDF sur ce qu’il pensait être un squat – et qui l’a de fait été, ce père de famille en rupture de ban – reconnaît avoir dormi sur place. Déjà condamné pour violences conjugales, mais pas pour squat, il écope de huit mois de prison dont quatre mois ferme, avec obligation de travailler et d’indemniser les victimes. Au moins un autre ADN a été retrouvé sur place, mais n’a pu être remonté. Et nombre d’objets ont été volés, dont un aspirateur, des bouteilles de vin, des vêtements, un four à micro-ondes…

Toujours à propos de vols et de recels, un épicier tunisien de Rennes, qui allait s’envoler pour le pays depuis l’aéroport de Nantes, a été interpellé avec 12.000 € en liquide dans ses bagages, 12 téléphones – dont 4 se sont avérés signalés volés –, deux ordinateurs ou encore trois tablettes numériques.

L’épicier âgé de 37 ans a été placé en garde à vue, les liquidités saisies par les Douanes pour indemniser les possibles victimes, et les policiers cherchent à remonter la provenance des biens volés. Les habitants de l’agglomération de Rennes qui ont fait l’objet, depuis le 5 août dernier, de vols de téléphones, tablettes et ordinateurs sont priés de se faire connaître auprès de la police nationale.

Par ailleurs, toujours à propos de vols, on nous signale des intrusions dans des bateaux le long de l’Erdre, quai de Versailles notamment, dans la nuit du 9 au 10 août dernier. Au moins une radio VHF et divers outils ont été volés par un ou plusieurs voleurs, qui ont simplement crocheté la serrure de la cabine.

Louis Moulin

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Nantes. Arrestation d’un suspect du meurtre de janvier aux Dervallieres

Le 11 janvier dernier, au pied du Building, immeuble assiégé par le trafic de drogue aux Dervallieres - il s'y poursuit toujours au 16,...

France Police à Emmanuel Macron : « Il faut procéder au bouclage des 600 territoires perdus de la République, y compris avec le renfort...

Le Syndicat de police « France police », cinquième syndicat au sein de la Police nationale et qui affirme en être « La première...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient des contrôles ont été attaqués....

Colère policière : « Nous voudrions que Dupond-Moretti parte dans le Nord et qu’il ne revienne plus »

Une marche des forces de l'ordre aura lieu à Paris le 19 mai pour rendre hommage au policier tué le 5 mai à Avignon...