Loire-Atlantique. Vols de carburant, à l’étalage, de véhicules : A la campagne, les délinquants ne chôment pas

A LA UNE

Dans la nuit du 25 au 26 août vers 1 heures du matin, une société de transports à Saint-Julien de Concelles a appelé la police. Trois personnes étaient en train de siphonner les camions. Une a fui, deux autres ont été interpellées, avec un véhicule et 40 bidons de 20 litres qui servaient à transporter le carburant volé. Le tout a été saisi.

A Châteaubriant, un salon de coiffure a été forcé et cambriolé rue Pasteur, en ville, vers 5 heures du matin ce 25 août. Le voleur présumé a été retrouvé endormi, dans un état second… mais pas en état d’ivresse, vers 5 h 45 dans un caniveau voisin. Les policiers n’ont eu qu’à le ramasser, ainsi que les chèques et les papiers dont il s’était emparé chez le commerçant.

Toujours le 25 août, un homme a été interpellé après un refus d’obtempérer par les gendarmes au Pellerin, au sud de la Loire ; il circulait à bord d’un véhicule signalé volé lors d’un home-jacking dans le département, et avait en outre commis un délit de fuite après un accident sur la voie publique.

Encore le 25 août – décidément, Saint Louis inspire les délinquants en tous genres – un homme a été tabassé par trois autre avec un pied de table à Saint-Nazaire, dans le quartier dit « sensible » de Prézegat, vers 17h30. Après qu’ils soient partis, il a pris le pied de table et asséné avec un coup sur une vitre de l’arrêt de bus Raoul Dufy, qu’il a brisé, puis sur une voiture qui passait. Il a été placé en garde à vue pour violences volontaires avec arme.

Le 24 août, le tribunal de Nantes jugeait des voleurs à l’étalage, interpellés quelques jours auparavant à Nantes et à Ligné, le dernier en flagrant délit. Tous deux ont commis pour près de 15.000 € de vols un peu partout dans la région. Néanmoins, la justice les traite avec mansuétude, puisqu’ils ont tous deux été condamnés à huit mois de prison avec sursis.

Par ailleurs dans la nuit du 27 au 28 août, une voiture de police municipale stationnée près de la poste de Sautron, une commune résidentielle au nord-ouest de Nantes, a été incendiée. L’incendie serait criminel ; les auteurs présumés sont recherchés.

Nous nous étions fait écho dernièrement d’incendies, vers le 10 août, à Orvault (2 voitures), Couëron (une voiture) et Sautron déjà (ZI de la Pentecôte, une voiture) mais l’on ignore si ces incendies sont liés à celui de la voiture de la police municipale.

Louis Moulin

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Brest. Trois voitures incendiées à Pontanézen

Trois voitures ont été incendiées à Pontanézen (Brest), dans la nuit de lundi à mardi. Les voitures étaient totalement embrasées...

Articles liés