Violences à Nantes : vols de colliers, policier agressé, bagarres, extorsions…

A LA UNE

Ce 12 septembre vers 3h45, un policier qui intervenait dans une bagarre quai des Antilles, près du Hangar à Bananes, à Nantes, a reçu un violent coup de poing au visage et a chu au sol. Un autre individu violent a essayé de le bourrer de coups de pieds, avant d’être écarté. L’agent de la BAC a été conduit à l’hôpital, et ses deux agresseurs, fins saouls, ont été placés en garde à vue. La bagarre, entre deux groupes de fêtards ivres, a impliqué jusqu’à 40 personnes.

D’autres policiers de la BAC ont été visés ce 9 septembre vers 17h15 rue Victor Grignard dans le quartier « sensible » de la Bottière, à l’est de Nantes ; alors qu’ils attendaient un dépanneur pour emmener un scooter sans plaque abandonné par un jeune qui faisait du rodéo avec, ils ont été abordés par un groupe hostile qui attaque les policiers avec des mortiers d’artifice ; il y a même eu un tir tendu. Plus tard dans la soirée, un des tireurs, identifié formellement, est interpellé – il s’agit d’un délinquant du quartier, âgé de 18 ans.

Le jeudi 10 septembre, un jeune homme de 22 ans est agressé par un individu sur la passerelle entre la zone Atlantis et le Zénith, à Saint-Herblain. L’agresseur le palpe, découvre sa carte bancaire et l’entraîne par le cou vers un distributeur, où le jeune homme se voit forcé de lui remettre 480 € en six retraits successifs. L’agresseur, qui s’est enfui, est recherché.

Toujours le 12, l’auteur de deux rodéos dans le quartier « sensible » de Bellevue, les 21 août et 2 septembre dernier place Mendès France, a été identifié par la cellule anti-rodéos grâce à la vidéo-protection déployée sur la place. Il circulait sans casque ni gants. Déjà connu pour rodéos, en récidive légale donc, il a reconnu les faits et sera jugé en correctionnelle le 27 novembre prochain.

Des vols de collier sur le cours des 50-Otages et le marché des Américains

Mercredi en début de soirée, un jeune homme de 18 ans, d’origine extra-européenne, a été arrêté après avoir arraché un collier cours des 50-Otages ; il était en état d’ivresse médicamenteuse, après avoir mélangé alcool, cannabis et médicaments – un mélange appelé karkoubi prisé des migrants nord-africains qui met dans un état second. La chaîne a pu être récupérée par la victime, mais pas le médaillon. Il a été condamné vendredi à huit mois avec sursis, bien en-deçà des réquisitions du parquet qui demandaient cinq mois ferme.

On nous signale par ailleurs un vol de collier le 8 septembre aux abords du marché des Américains, par « deux jeunes maigres colorés ». La victime est un homme, client habituel du marché. Ces jeunes gens, qui sont toujours ensemble, ont déjà été vus « à Talensac le dimanche et à la Petite Hollande le samedi ; ils font leur mauvais coup, puis reviennent avec les blousons à l’envers ou d’autres fringues ». Après leur vol ce mardi, ils ont été très insistants auprès de deux commerçantes, cherchant à profiter de leur inattention pour voler leurs caisses, et d’une cliente, qui a eu du mal à se défaire de leurs avances.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le Département d’Ille-et-Vilaine prend 150 000 € aux contribuables pour financer SOS Méditerranée qui aide les immigrés clandestins

Après déjà une subvention de 50 000 € l’an dernier, le département d’Ille-et-Vilaine vient de décider de verser à nouveau...

Grand Remplacement et crime contre les Européens. Le Parlement Européen veut favoriser l’immigration économique légale

Qui stoppera les fous furieux qui, malgré les tensions monstres dans l'Union Européenne actuellement, oeuvrent à faire venir toujours...

Articles liés