Violences à Nantes : vols de colliers, policier agressé, bagarres, extorsions…

A LA UNE

Tempête Alex : Toute la Bretagne placée en vigilance orange

Météo France a placé ce jeudi 1er octobre 2020 toute la Bretagne – l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan, les Côtes d’Armor,...

Bernard Gantois : « Il reste à trouver l’amorce qui déclenchera la fin de la bien-pensance dictatoriale française » [Interview]

Bernard Gantois, qu'on avait récemment quitté avec un livre plaidoyer pour la reconquête européenne, est de retour avec Autopsie...

Un élevage de lapins en cage du Morbihan dénoncé par L214 à la veille d’un débat parlementaire sur le bien-être animal

Ce mercredi, l'association L214 présente de nouvelles images d’enquête filmées fin août 2020 dans un élevage en cage de...

Des milliers de Flamands défilent contre la « Coalition Vivaldi » et la tentation totalitaire belge

Dimanche 27 septembre au matin, plusieurs milliers de militants et sympathisants des nationalistes flamands sont venus en voiture des...

CNews. Éric Zemmour (S2) : cette année encore, il bat des records d’audience et réinvente l’info

Soir après soir, la mine de Zemmour est plus réjouie. On parierait qu’il vient de lire les audiences de...

Ce 12 septembre vers 3h45, un policier qui intervenait dans une bagarre quai des Antilles, près du Hangar à Bananes, à Nantes, a reçu un violent coup de poing au visage et a chu au sol. Un autre individu violent a essayé de le bourrer de coups de pieds, avant d’être écarté. L’agent de la BAC a été conduit à l’hôpital, et ses deux agresseurs, fins saouls, ont été placés en garde à vue. La bagarre, entre deux groupes de fêtards ivres, a impliqué jusqu’à 40 personnes.

D’autres policiers de la BAC ont été visés ce 9 septembre vers 17h15 rue Victor Grignard dans le quartier « sensible » de la Bottière, à l’est de Nantes ; alors qu’ils attendaient un dépanneur pour emmener un scooter sans plaque abandonné par un jeune qui faisait du rodéo avec, ils ont été abordés par un groupe hostile qui attaque les policiers avec des mortiers d’artifice ; il y a même eu un tir tendu. Plus tard dans la soirée, un des tireurs, identifié formellement, est interpellé – il s’agit d’un délinquant du quartier, âgé de 18 ans.

Le jeudi 10 septembre, un jeune homme de 22 ans est agressé par un individu sur la passerelle entre la zone Atlantis et le Zénith, à Saint-Herblain. L’agresseur le palpe, découvre sa carte bancaire et l’entraîne par le cou vers un distributeur, où le jeune homme se voit forcé de lui remettre 480 € en six retraits successifs. L’agresseur, qui s’est enfui, est recherché.

Toujours le 12, l’auteur de deux rodéos dans le quartier « sensible » de Bellevue, les 21 août et 2 septembre dernier place Mendès France, a été identifié par la cellule anti-rodéos grâce à la vidéo-protection déployée sur la place. Il circulait sans casque ni gants. Déjà connu pour rodéos, en récidive légale donc, il a reconnu les faits et sera jugé en correctionnelle le 27 novembre prochain.

Des vols de collier sur le cours des 50-Otages et le marché des Américains

Mercredi en début de soirée, un jeune homme de 18 ans, d’origine extra-européenne, a été arrêté après avoir arraché un collier cours des 50-Otages ; il était en état d’ivresse médicamenteuse, après avoir mélangé alcool, cannabis et médicaments – un mélange appelé karkoubi prisé des migrants nord-africains qui met dans un état second. La chaîne a pu être récupérée par la victime, mais pas le médaillon. Il a été condamné vendredi à huit mois avec sursis, bien en-deçà des réquisitions du parquet qui demandaient cinq mois ferme.

On nous signale par ailleurs un vol de collier le 8 septembre aux abords du marché des Américains, par « deux jeunes maigres colorés ». La victime est un homme, client habituel du marché. Ces jeunes gens, qui sont toujours ensemble, ont déjà été vus « à Talensac le dimanche et à la Petite Hollande le samedi ; ils font leur mauvais coup, puis reviennent avec les blousons à l’envers ou d’autres fringues ». Après leur vol ce mardi, ils ont été très insistants auprès de deux commerçantes, cherchant à profiter de leur inattention pour voler leurs caisses, et d’une cliente, qui a eu du mal à se défaire de leurs avances.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Paris. Le retour des bidonvilles

Après Mumbai, Rio, Paris fait la part belle aux bidonvilles. Au fil du temps, de plus en plus de...

Expulsion des étrangers délinquants : Darmanin fait-il de la com ?

Expulsion des étrangers délinquants : Darmanin fait-il de la com ? Philippe Rossi avec Philippe Bilger, Abdoulaye Kante et...

Rennes. Des patrons de bar en colère contre les mesures sanitaires

Ils étaient 300 patrons de bar, à manifester bruyamment leurs inquiétudes devant l'hôtel de Ville, ce 30 septembre 2020. Une délégation du collectif et le...

Tour de chauffe pour Donald Trump

Dans l’actualité de mercredi soir sur TV Libertés, retour sur le 1er débat de la présidentielle américaine. Malgré une presse majoritairement hostile à Donald...

Eric Zemmour : « Le niveau de l’école en France est catastrophique »

Eric Zemmour : « Le niveau de l’école en France est catastrophique. Les profs reçoivent des consignes pour remonter les notes. Un 16 à...

Arménie. La Turquie jette de l’huile sur le feu au Haut-Karabakh

 Ahmad al-Khaled est un journaliste indépendant qui se concentre principalement sur l'implication d'acteurs étrangers dans le conflit syrien et ses conséquences aux niveaux régional...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -