« Vivre ensemble » à Rennes. Une femme poignardée à Maurepas

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Le journal Ouest-France rapporte qu’une femme d’une quarantaine d’années a été poignardée, ce lundi 28 septembre vers 16 h 30, square du Dr-Hippolyte-Dayot, dans le quartier de Maurepas à Rennes. Son agresseur a pris la fuite et est recherché par la police.

Il en voulait manifestement à sa carte bleue et à son téléphone, dérobés tous les deux, tandis qu’il lui mettait des coups. Les secours sont intervenus rapidement, et ont pris en charge la femme, blessée au flanc, et le visage en sang. Elle a été prise en charge par les médecins et transportée au CHU Pontchaillou. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Le square du Dr-Hippolyte-Dayot, dans le quartier de Maurepas, est, selon les dires de ceux qui y résident, mal famé. Trafic de drogue, menaces, et toxicomanie y sont quotidiens.

« À vous entendre, on dirait que Rennes est devenu un gigantesque coupe-gorge » moquait encore récemment Cyrille Morel, socialiste adjoint délégué à la sécurité civile, la prévention des risques, la vie nocturne et la propreté au sein de la ville de Rennes, s’adressant à Anaïs Jéhanno, conseillère municipale les Républicains du groupe Libres d’agir qui expliquait :

« En 2020, à Rennes, des jeunes filles n’osent plus se promener à Rennes en minijupe. Les travailleurs de nuit ont peur de rentrer chez eux. Des étudiants se font voler leurs biens. Les dealers font leur commerce en toute impunité rue Saint-Michel et place de la République. Les forces de l’ordre ne peuvent plus faire un contrôle sans être insultés. Des violences quotidiennes se déroulent dans les quartiers : coups de feu, règlements de compte, bastonnade, harcèlement de rue… »

Mais pour l’équipe municipale de Nathalie Appéré (réélue par une minorité de rennais aux dernières municipales il faut le rappeler), qui laisse la situation se dégrader dans la capitale bretonne jour après jour, c’est plutôt « circulez, il n y a rien à voir ». La ficelle est grosse, mais cela se voit de plus en plus néanmoins…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

3 Commentaires

  1. C’est scandaleux. Il faut que notre gouvernement assure vraiment la sécurité partout, et spécialement à Nantes . Sinon il faut que notre Président change de suite son Gouvernement. A défaut ce sera Lui qui sera changé bientôt

  2. Partout où il passe, le socialisme salope tout!
    Vivement qu’une vraie Droite gouverne la France!
    Pierre Godicheau
    Président de l’ALS, le mouvement le plus à droite de France!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...

Rennes : Un quartier pour islamistes radicalisées ouvert à la prison des femmes

La célèbre prison des femmes inaugurera prochainement un nouvel outil pénitentiaire : un quartier de prise en charge des femmes radicalisées (=islamistes). Le chantier débuté depuis...

Livre blanc de la sécurité : quand la Gauche rennaise veut plus de policiers !

C'était un engagement de la municipalité écolo-socialiste de Rennes : Les ateliers organisés au mois d'avril, qui ont réuni 130 habitants, et les résultats de l'enquête...

Amin et Ali, deux « prodiges de la République »

Le prodige Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté a lancé en décembre 2020, l'opération des « Prodiges de...