Tempête Alex. Elle tourne autour de la Bretagne

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

La Bretagne n’en a pas terminé avec la tempête Alex, qui lui est « rentrée dedans » dans la nuit de jeudi à vendredi. Les pluies importantes et les vents violents devraient ainsi se prolonger vendredi ainsi que samedi, puisque cette tempête tourne autour de notre région.

Environ 60 000 foyers étaient toujours privés d’électricité ce vendredi à midi dans le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine. Des records de vent ont été enregistrés, comme à Belle-Île-en-Mer où une rafale a atteint 186 km/h. Le Morbihan est repassé en vigilance jaune, seuls le Finistère et les Côtes-d’Armor restent en orange, notamment face au risque de pluie-inondation.

Voici ce qu’indique Météo france à 12h ce vendredi.

Le minimum dépressionaire se situe actuellement au large des Côtes d’Armor.

On a relevé depuis 23h, le début de suivi, 186km/h à Belle-Île (56), 157km/h à Groix (56), 135km/h à Sarzeau (56), 106km/h à Vannes (56), 103km/h à Lorient (56), 116km/h à Rennes (35), 112km/h à Feins (35), 120 km/h à la Pointe de Chemoulin (44), 111km/h à Saint-Nazaire (44), 122km/h à Noirmoutier (85), 119km/h à l’Île d’Yeu (85) et 129km/h à Cholet (49). Entre 3h et 6h locales, on a relevé 131 km/h à Saint-Cast (22), 111km/h à Quintenic (22), 142 km/h à Granville (50), 134 km/h à Saint-Vaast-La-Hougue (50), 133 km/h à Gatteville (50), 105km/h à Longueville (50).

De fortes précipitations accompagnent cette dépression, avec des cumuls relevés depuis le début de l’épisode atteignant déjà 20 à 50mm sur les stations du Finistère et des Côtes d’Armor, avec par exemple, ces dernières 24h, 54mm à Saint-Brieuc (nouveau record journalier) et 48mm à Morlaix (29).

Depuis le lever du jour, entre 10 et 15mm sur l’ouest des Cotes d’Armor et le pays de Morlaix.

Evolution prévue

La dépression nommée « Alex » va maintenant redescendre sur l’ouest de la Bretagne au cours de journée, y générant à nouveau des vents tempétueux. La perturbation associée à cette dépression apporte encore et toujours des pluies soutenues.

Vigilance orange vent :

L’enroulement dépressionnaire qui a traversé la Bretagne du sud vers le nord la nuit dernière revient vers la pointe finistérienne avant de finir sa course sur la côte aquitaine dans la nuit de vendredi à samedi. A son passage par le Finistère dans l’après-midi, le vent de nord va s’intensifier sur la côte nord et ouest du Finistère avec des rafales comprises entre 100 et 110 km/h sur le littoral et le proche intérieur des terres jusqu’à la métropole brestoise et jusqu’à 120 km/h sur les îles et caps exposés. Ce passage venteux n’est pas durable et s’estompe en soirée. Compte tenu des précipitations de la nuit dernière et de la matinée, les sols gorgés d’eau retiennent moins les systèmes racinaires et les arbres sont plus enclins à tomber.

Les départements allant du Finistère à la Vendée sont placés en vigilance jaune vagues-submersion(marée de ce soir) en raison de fortes vagues, mais dans un contexte de surcote peu inquiétant et de déphasage par rapport aux pleines mers.

Pour les départements en vigilance pluie-inondation :

Des pluies modérées concernent désormais uniquement les Côtes-d’Armor et le nord-Finistère tout au long de la journée, se décalant vers le centre-Bretagne en soirée en baissant en intensité. Le facteur aggravant est que ces pluies s’ajoutent aux cumuls importants tombés la nuit dernière. Sur une période de 24 heures allant de jeudi soir à vendredi soir, on attend des cumuls de 40 à 60 mm et jusqu’à localement 80 mm (1 mm = 1 L / m2).

Par ailleurs, un nouveau retour pluvieux actif concernera le nord-Bretagne et le Cotentin en fin de nuit de vendredi à samedi. Les cumuls sur 48h pourraient alors dépasser ponctuellement les 100mm en particulier sur les Côtes d’Armor (en référence : moyenne mensuelle 78mm).

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Météo. Un début d’été tempéré mais trop sec en Bretagne ?

Un début d'été tempéré et sec, voilà à quoi pourrait ressembler le temps en Bretagne au cours des trois prochains mois. Les dernières prévisions...

Météo. Encore de la neige en Bretagne ces prochains jours ?

C'est sous un superbe manteau neigeux que s'est réveillée une partie de la Bretagne le 10 février. Si les chutes de neige s'étaient estompées...

Météo. Il va faire froid et neiger sur la Bretagne cette semaine

De la neige comme on en avait plus eu depuis des années devrait tomber en Bretagne cette semaine, parallèlement à une vague de froid...

Changement climatique. 2020 dans le top 3 des années les plus chaudes au niveau mondial

Si l'année écoulée était déjà la plus chaude jamais enregistrée au niveau français, elle apparaît en troisième position à l'échelle mondiale. En ayant été...