Vidéo. L’encyclique du pape François valorise la « soumission humble et fraternelle » des chrétiens aux musulmans

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

L’écrivain catholique Laurent Dandrieu analyse la nouvelle encyclique papale Tutti fratelli qu’on peut lire ici.

L’encyclique commence par une anecdote de la vie de saint François d’Assise. Laurent Dandrieu estime que la citation est tronquée. Voici le passage en question dans l’encyclique :

« Il y a un épisode de sa vie qui nous révèle son cœur sans limites, capable de franchir les distances liées à l’origine, à la nationalité, à la couleur ou à la religion. C’est sa visite au Sultan Malik-el-Kamil, en Égypte, visite qui lui a coûté de gros efforts du fait de sa pauvreté, de ses ressources maigres, de la distance et des différences de langue, de culture et de religion. Ce voyage, en ce moment historique marqué par les croisades, révélait encore davantage la grandeur de l’amour qu’il voulait témoigner, désireux d’étreindre tous les hommes. La fidélité à son Seigneur était proportionnelle à son amour pour ses frères et sœurs. Bien que conscient des difficultés et des dangers, saint François est allé à la rencontre du Sultan en adoptant la même attitude qu’il demandait à ses disciples, à savoir, sans nier leur identité, quand ils sont “parmi les sarrasins et autres infidèles … de ne faire ni disputes ni querelles, mais d’être soumis à toute créature humaine à cause de Dieu”. Dans ce contexte, c’était une recommandation extraordinaire. Nous sommes impressionnés, huit-cents ans après, que François invite à éviter toute forme d’agression ou de conflit et également à vivre une ‘‘soumission’’ humble et fraternelle, y compris vis-à-vis de ceux qui ne partagent pas sa foi. »

Voici la partie tronquée où François d’Assise recommandait quand même d’annoncer l’Évangile quand cela était possible : « Lorsqu’ils voient que cela plaît au Seigneur, (…) d’annoncer la parole de Dieu pour que les infidèles croient en Dieu tout-puissant, Père, Fils et Saint-Esprit (…) et pour qu’ils soient baptisés et deviennent chrétiens ».

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Océarium du Croisic : lâcher de raies et de roussettes dans l’océan

Ce n'est pas une première mais l'Océarium du Croisic a organisé un lâcher d'une cinquantaine de jeunes poissons en...

Nantes : jusqu’à 7 degrés de différence l’été entre les quartiers

La problématique des îlots de chaleur – ces quartiers plus urbanisés et moins « verts » où la chaleur...

2 Commentaires

  1. Ce pape est une horreur pour les catholiques !
    Ceux qui se posent des questions vont abandonner ! Les moutons vont se faire manger par l’i slam et ce faux chef est d’accord… Beurkkk…. Il me dégoûte très fortement !

  2. Tout à fait d’accord avec le commentaire d’Eugénie0250 ! Mais surtout, ce pape que je ne reconnais pas comme pape des chrétiens, est en train de provoquer la décadence de la chrétienté que l’on constate un peu partout, et d’amener, de fait, sa disparition, à terme, au profit de l’islam conquérant comme il l’a été toujours, avec le coran et le sabre. Une honte !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Messe en latin, Motus Proprio et Pape François. Entretien avec l’Abbé Matthieu Raffray

Entretien avec l'Abbé Matthieu Raffray de l'Institut du Bon Pasteur au sujet du Motu Proprio Traditionis Custodes. Le Pape François vient de publier un nouveau...

Motu proprio « Traditionis custodes » chant du cygne du modernisme ?

Le Pape François vient de publier un nouveau motu proprio entravant sérieusement la célébration de la liturgie traditionnelle, autorisée plus largement depuis Benoît XVI La...

Viva il Papa mobile !

Il absout les tueurs, stimule les migrants et fustige les patriotes... Ex Oriente lux. Le voyage en Orient est, pour les chrétiens de l'Ouest, un...

Marine Le Pen invite le pape François à s’occuper de ses affaires

« Que le pape s'occupe de ce qui se passe dans les églises ». En réponse au pape François qui a fait part de son inquiétude...