Ivan Rioufol : « Il y a une contre-société islamiste en France »

Le journaliste et éditorialiste du Figaro se bat depuis des années contre la montée de la violence islamiste. Chaque jour, les faits lui donnent raison. Malgré les menaces et les insultes, Ivan Rioufol s’en prend au « Camp du Bien » et n’hésite pas à prendre la défense des Gilets Jaunes, de Trump, de Raoult qui agacent tant le système !

Relire les analyses hebdomadaires d’Ivan Rioufol (rassemblées dans « Le réveil des somnambules ») montre à quel point les faits sont têtus. L’auteur s’inspire du cardinal Sarah :« Tant que nous n’aurons pas conscience de la gravité de notre déchéance, nous ne réagirons pas ! ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. On sait déjà que la lutte contre l’islamisme, sous-produit nocif de l’Islam, va passer par l’enseignement de l’arabe à l’école et la fermeture pour 6 mois de la mosquée de Pantin.
    Mais il y a mieux avec le vœu du Président MACRON de « faire organiser » en France « l’Islam des Lumières ». Par qui ? par le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), par l’Association Musulmane pour l’Islam de France (AMIF), et par la Fondation de l’Islam de France (FIF). Burlesque mais vrai.
    On pourrait aussi demander à la CGT d’organiser des grèves sans arrêt de travail, ni perturbation des transports, ni défilé dans la rue, tout en augmentant ses subventions annuelles !
    Donc on n’est pas prêt de voir disparaitre de l’espace public les voiles, les produits halal, les salles de prière dans les entreprises et aéroports, les prénoms exotiques, etc. La laïcité repassera car les lois d’Allah priment sur celles des Hommes, ce que nos Gouvernants qui le savent veulent ignorer. Vouloir réformer l’Islam en l’amenant à la laïcité, c’est-à-dire à l’apostasie, c’est se moquer des Musulmans … et de Nous. Burlesque mais grave.
    Mais peu importe la lumière ou les ténèbres, ce qui compte c’est le « Pacte de Marrakech » déjà adopté par Emmanuel MACRON pour une « immigration régulière ». Ainsi les profits des multinationales apatrides, que sert la politique de l’Europe au service du capital et non des peuples, pourront continuer à progresser régulièrement et fortement. Car, pour ce faire, il faut de plus en plus de consommateurs et parallèlement de travailleurs sous-payés (1). La couleur importe peu, la religion non plus, l’intelligence encore moins. Et puis si cela entraine quelques bavures au hachoir ou au couteau, on condamnera avec la plus extrême fermeté dans les mots, avec moultes fleurs et bougies, et l’on fera diversion en distribuant quelques légions d’honneur posthumes supplémentaires. Burlesque mais triste.

    (1) Les Producteurs corses de mandarine viennent de débourser 500.000 Euros pour affréter 3 avions TRANSAVIA afin d’aller chercher au Maroc une main d’œuvre sous payée. Donc plus de bénéfices. Alors pourquoi limiter l’immigration à du temporaire ? La réponse est dans le « Pacte de Marrakech ».

    1. Cf Le funeste Traité de Barcelone en 1973 point de départ de l’islamisation de l’Occident européen.
      Voir youtube

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS