Viktor Orban sur l’islamisme et l’immigration : « Si nous ne voulons pas voir cela en Hongrie, nous ne devons pas les laisser entrer »

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Suite aux attentats islamistes en France, Viktor Orban a déclaré que les Hongrois connaissaient les musulmans, ils avaient vécu avec eux pendant 150 ans.

Il est d’avis que si un pays les laisse entrer, il doit apprendre à vivre avec eux et leur religion. C’est pourquoi, malgré les pressions de Bruxelles, la Hongrie ne veut plus permettre l’entrée de musulmans ou de migrants.

« Si nous ne voulons pas voir cela en Hongrie, nous ne devons pas les laisser entrer », a déclaré le Premier ministre, précisant qu’en plus des quelques-uns déjà présents, « nous ne voulons pas en laisser entrer de nouveaux, surtout nous ne voulons pas permettre l’arrivée des migrants ».

Il a dit que nous ne devrions pas permettre à Bruxelles de forcer des règles en Hongrie qui entraîneraient l’autorisation d’entrer en Hongrie « ce que nous ne voulons pas et ensuite nous pourrons aller aux funérailles ».

Le gouvernement ne changera pas sa politique migratoire :

L’avenir des Africains est en Afrique, et l’avenir des Hongrois est en Hongrie.

Nous les aidons à faire tout ce que nous pouvons pour les aider à vivre mieux dans leur pays, mais nous ne les soutenons pas à venir en Hongrie.

Viktor Orban dévasté par les attentats

Il a déclaré que l’Europe occidentale devait accepter que nous devions protéger nos frontières. Auparavant la vie était calme et sûre et maintenant nous devons craindre pour nos proches.

Il est possible de dire si la liberté d’expression européenne est bien organisée – certainement pas – mais il n’y a certainement aucune raison pour que quelqu’un tue des gens dans une église, même en cas de tort légitime.

« C’est un péché méprisable de prendre la vie d’un autre juste parce qu’il n’est pas d’accord avec toi »

La souveraineté hongroise est basée sur la langue et la culture

Le jour de la Réforme, il a dit que tout le monde a quelque chose à célébrer, parce qu’il y a eu un moment dans l’histoire où la Réforme a sauvé l’identité nationale hongroise en traduisant la Bible en hongrois. Nous avons besoin d’un fondement spirituel à partir duquel la souveraineté germe, c’est à faire à partir de la langue et de la culture hongroise.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET : « Notre armée est infiltrée »

Voici un document, extrait du site place d'armes, rédigé par le Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET, témoignage de...

Auray (56). Retour sur la manifestation contre la tyrannie sanitaire [Vidéo]

Une centaine de personnes se sont rassemblées  samedi 8 mai 2021 sur la place de la République, à Auray (Morbihan)....

5 Commentaires

  1. Combien y a-t-il de V. ORBAN en Europe? 2 OU 3 pas plus . Que des lavettes , mais plus grave des « génocidaires  » traîtres à leur pays . , comme en FRANCE

  2. Bonjour ,Bien évidemment les pseudos intellectuels Français qui oeuvrent sur les chaines de radios et de télévision ont une sainte horreur de Viktor ORBAN .Brice Couturier ,l’inénarrable Brice (Pas de NICE celui là ,mélangé pas tout SVP ) Couturier
    officie sur France CULTURE et pourfend les populistes et les dictateurs comme Viktor ,car Brice, lui ,est un démocrate .
    Ce que dit ORBAN est tellement évident et vrai, que les 150de QI ne peuvent le comprendre .Combien de morts il faudra pour qu’ils comprennent ,DIEU seul le sait ,mais peut être qu’après tout il s’en fout divinement .
    Comme faisait dire AUDIARD à André POUSSE dans un film : / Moi je dis que la connerie à ce niveau là ,ça devient gênant /

  3. Malheureusement en France nous avons une république pervertie socialo-maçonnique mondialiste qui, dans sa haine de l’Occident Judéo-Chrétien a choisi de pactiser par la même haine avec le diable en s’alliant à l’obscurantisme coranique de la secte politico-chariatique intrusive, sexiste, déstructurante, violente, liberticide.
    La droite molle s’étant vautrée dans la couche du socialisme, tous ces coquins de la politique, opportunistes, ont pu se laisser glisser ensembles dans la douceur irresponsable et conciliante de la corruption pour un terrible clientélisme mortifère jusqu’à livrer la Société Française (et les Sociétés Européennes) à la barbarie de l’islam.
    Monsieur Viktor Orban est un des rares Chefs de gouvernement européen lucide, respectable et fort critiqué par tous ces scélérats immigrationnistes.
    Les Hongrois ont beaucoup de chance, mais ils ont su choisir un homme d’Etat, un homme fort, admirable qui a su les sauver des griffes de la mafia sans frontière, Soros n’a pas eu de prise.
    Et nous, on s’est retrouvé avec un Théâtreux impubéral qui a pris la France pour un jouet qu’on lui a donné le droit de casser.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! »

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! ». François Boulo, né en 1986, est un avocat français considéré comme...

Éric Roussel : « François Mitterrand n’a jamais renié ses engagements passés » [Interview]

« François Mitterrand, de l'intime au politique » sortira en version poche, dans la collection Tempus (Perrin) ce 22 avril 2021. Ecrite par Eric Roussel,...

Sonia Mabrouk : « Nous ne sommes pas une nation multiculturelle ! »

Sonia Mabrouk était l'invitée d'Eric Morillot dans les Incorrectibles à l'occasion de la sortie de son dernier livre « Insoumission française ». https://www.youtube.com/watch?v=7u0OrENTjFg Photo d’illustration  :...

Quels sont les petites villes françaises et bretonnes les plus prisées en 2021 ?

Un peu plus d’un an après le début de la pandémie, le désir de voyager ne s'amoindrit pas. Les régulations changent de jour en...