Jeannette Bougrab. « On dit lutter contre l’islamisme mais on s’allie avec ceux qui le financent »

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Jeanne Bougrab auteur de « Un silence de mort. La sale guerre oubliée du Yémen » aux éditions du Cerf Elle est l’invité du Grand Matin Sud Radio et ancienne secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de la Vie associative sous Nicolas Sarkozy et (ancienne) présidente de la Halde.

Présentation du livre par l’éditeur :

Toutes les guerres ne sont pas égales. On pointe du doigt les unes, on enterre les autres. Pourquoi nous taisons-nous sur celle oubliée du Yémen ? Pourquoi fermons-nous les yeux sur la crise humanitaire qui écrase ce pays, les dizaines de milliers de morts sous le déluge des bombes, les millions de malades exposés à la famine et au choléra, les femmes esclaves, les enfants enrôlés de force dans les milices, les villes détruites, les campagnes ravagées ? Pourquoi ignorons-nous notre responsabilité dans ce drame abyssal ? Parce que, s’insurge Jeannette Bougrab, les nations occidentales, dont la France, y ont leur part.
Par intérêt aveugle, elles ont endossé le djihad des autocraties islamistes du Golfe — les pétromonarchies saoudienne et émiratie. D’où leur autocensure qui nous condamne à une passive mais terrible complicité. Cri d’alarme qui dévoile le carnage, décrypte la compromission et appelle au sursaut éthique, ce livre courageux à la démonstration implacable, qui condamne Riyad sans cesser de questionner Paris, Londres, Bruxelles et Washington, fait que nous ne pourrons plus dire : « Nous ne savions pas. »

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Lettre ouverte des anciens militaires. Au 7 avril, le « quarteron » s’élève à… 25 251 signataires

C’est désormais un « quarteron » (???) de 25 251 anciens militaires (contraints, pour la quasi-totalité, d’abandonner  leurs chère...

Mouvement contre le BTS et le bac : lycées bloqués à Nantes, police attaquée à Saint-Nazaire

Depuis le début de la semaine, des syndicats lycéens d’extrême-gauche mènent une agitation aussi numériquement faible que violente. A...

Articles liés

I-Média n°346 – Attentat de Rambouillet : minimisation et islamo-gauchisme

I-Média n°346 – Attentat de Rambouillet : minimisation et islamo-gauchisme https://www.youtube.com/watch?v=Cj6DEIs8wJw Sommaire ⬇️ 01:13​ L’image de la semaine Un journaliste candidat du Rassemblement national, c’est peu...

Islamisme en Belgique. Molenbeek, génération radicale ?

Devenu mondialement célèbre comme un berceau du djihadisme européen, Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique, avec un taux de chômage...

Islamisme. Bangladesh : les justiciers du Prophète

En octobre dernier, 80.000 personnes se sont rassemblées à Dacca, la capitale du Bangladesh, pour protester contre les caricatures de Mahomet et brûler des...

Le Bangladesh, future plaque tournante pour les djihadistes ?

De violentes manifestations au Bangladesh, qui seraient le fait de militants du groupe Hefazat-e-Islam, ont fait 12 morts lors de la visite de deux...