Quand l’Observatoire de l’Islamisation dévoilait dès 2015 le catéchisme islamique qui a légitimé la tuerie de Charlie Hebdo.

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

En 2015, après les attentats islamistes de Charlie Hebdo, l’Observatoire de l’Islamisation dévoilait sur son site internet le catéchisme islamique qui a légitimé la tuerie de Charlie Hebdo. Le voici ci-dessous.

Bien connu des islamologues et des musulmans pratiquants, programmé à l’école d’imams de la Grande Mosquée de Paris (voir plus bas), présent dans toutes les librairies musulmanes de France jusqu’à celle de l’Institut du Monde Arabe (preuve vidéo), le compendium incontournable du sunnisme malékite -école islamique officielle dans tout le Maghreb- éclaire les motivations du meurtre de l’équipe de Charlie Hebdo. Explications:

Ibn Abî Zayd(922-996), dit Al-Qayrawânî car il passa la majeure partie de sa vie à Kairouan, est un des piliers de l’école sunnite malékite. Surnommé également « le petit Malik » car il est connu pour tenir la doctrine du fondateur de cette école Mâlik ibn Anas par voie de tradition orale de trois garants successifs, « ce qui donnait à son enseignement une valeur d’authenticité remarquable » précise son traducteur Léon Bercher (+) qui collabora avec Henri Pérès (+), professeur d’arabe et fondateur de la « Bibliothèque Arabe-Française » à Alger au début du XXème siècle.

L’Epître (risâla) de Qayrawânî, une sorte de condensé de doctrine destiné à vulgariser simplement le droit islamique, fut commandé par Sîdî Mahriz qui dirigeait une école islamique (Zâwiya) célèbre à Tunis, et est passé à la postérité comme étant un manuel incontournable pour les fidèles, notamment les plus jeunes, de par sa construction en petits chapitres thématiques de prescriptions limpides. Ce manuel comprend 4000 prescriptions juridiques (masaâla) et quatre cent hadith (propos de Mahomet rapportés par ses contemporains).

Le ministère des Affaires religieuses du Maroc rend compte que « Elle (la Risâla)est programmée dans les établissements de l’enseignement traditionnel et elle est hautement considérée par les oulémas » (source : habous.gov.ma).

Il est programmé comme « référence » par « Le guide de l’étudiant » de l’institut al-Ghazâli (photo ci-dessous) , école d’imâm de la Grande Mosquée de Paris. Nous l’avions trouvé à l’Institut du Monde Arabe. Plus généralement, étant aussi connu chez les musulmans que le catéchisme chez les catholiques, il se trouve dans toutes les librairies musulmanes.

Nous avions déjà dans des articles précédents cité cet ouvrage qui recommande de tuer les homosexuels, d’attaquer les non musulmans qui refusent la conversion ou l’impôt islamique (jizya). Nous tenions à publier le scan de la page 266 de l’édition d’al Maktaba al Assyria (Beyrouth, 2004) qui explique que ceux qui insultent ou injurient le « Prophète » doivent être tués. Ceux qui négligent la prière et les apostats sont aussi condamnés à mort. Aussi, on appréciera la prescription de tuer ceux qui se disent musulmans en public sans l’être en privé, précaution dont on comprend aisément les raisons dans les zones musulmanes de France et d’ailleurs.

Dans l’exemplaire de l’Office des Publications universitaires d’Alger de l’Institut du Monde Arabe, éditions Dar Al-Kitab Al-Masri-Cairo, page 85, on trouve cette page consacrée au jihâd qui n’a rien de spirituel ou de simplement défensif malgré ce que veut nous faire croire la propagande médiatique :

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

1 COMMENTAIRE

  1. mais les muzzs sont très clairs depuis longtemps
    nombre de leurs leaders religieux ou pas ont dit ouvertement comment ils allaient pratiquer en s’appuyant sur leurs textes religieux et en se servant de nos lois pour nous subvertir
    les illusions des occidentaux sur le genre humain et leurs croyances naïves en leurs valeurs qu’ils pensent universelles sont si profondément ancrées qu’ils ne réalisent vraiment que lorsque la lame du sabre leur tranche la gorge.
    c’est la « république » qui est responsable de cela
    la « république » qui martyrise son peuple par ses aveuglements idéologiques
    il est temps de remettre la France au milieu du village , avec son peuple

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Ils avaient dénoncé l’Islamisme. Deux colleurs d’affiches de Génération identitaire condamnés par la justice

Le 18 juin 2021, le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence a condamné Jérémie Piano et un autre militant aixois de Génération identitaire pour avoir collé des...

Islamisme. Le témoignage des policiers de la BRI qui étaient face aux terroristes au Bataclan

A 3 mois de l’ouverture du procès des attentats du 13 Novembre 2015, France 3 Paris Ile-de-France vous propose un document exceptionnel. Pour la...

Islamisme. Mila, le blasphème et la haine

Depuis le début du procès, il y a 10 jours, de ceux qui la menacent de mort pour avoir crûment critiqué l'islam, #Mila est...

Attaque au tournevis à Nantes : le procès renvoyé, l’auteur de l’attaque reste en prison

Le vendredi 4 juin dernier peu avant midi, un nord-africain armé d'un tournevis a attaqué plusieurs personnes près de Bouffay, visant en priorité gorge...