Covid-19 : le plan écossais joue aussi sur la communication

A LA UNE

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

Depuis hier, l’Écosse applique des niveaux de protection contre le covid-19 différenciés par région. Il existe cinq niveaux de protection, de 0 à 4. Le niveau 0 ne signifie pas absence de précautions mais mesures de base, résumées par l’acronyme FACTS, pour Face, Avoid, Clean, Two meters et Self-isolate (autrement dit, se couvrir le visage avec un masque, éviter les lieux bondés, se laver les mains, garder 2 m de distance et s’isoler en cas de symptomes).

Malgré les cinq niveaux, la régionalisation et le caractère détaillé des mesures, le système est très clair. Il est présenté avec beaucoup d’efficacité sur le site internet du gouvernement écossais. « Consultez le niveau de protection de votre région et voyez ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire », annonce celui-ci dès sa page d’accueil.

Pour chaque niveau de protection, le site recense en termes simples les obligations à respecter, classées par circonstances de la vie : réunions privées, vacances, travail, transports, achats, bâtiments publics, sport, écoles, services publics, etc. Votre région est classée au niveau 2 et vous désirez voyager ? En trois clics, vous atteignez la bonne page.

Pas de sentiment d’improvisation

Dans le détail, inévitablement, les choses ne sont pas toujours aussi claires et indiscutables. Mais, vieille tradition écossaise, le gouvernement dispose de communicants très professionnels. Il ne promet pas la guérison pour tous. Il donne le sentiment de savoir où il va et d’y aller résolument sans étaler les conjectures d’un comité scientifique. Son plan, dit-il, vise à « contenir le virus au niveau le plus bas possible et l’y maintenir tout en nous efforçant de revenir à une vie plus normale pour autant de gens que possible ».

La division du pays en cinq niveaux de protection s’inscrit dans un plan stratégique publié le 23 octobre, huit jours avant son entrée en vigueur. De toute évidence, il avait été préparé en amont, sans doute dès le mois de septembre, quand les statistiques ont commencé à montrer une résurgence de l’épidémie. Tout sentiment d’improvisation a ainsi été évité.

Le plan est exposé avec clarté sur le site du gouvernement, avec quatre grandes parties : Contenir le virus, Soutenir la santé dans son ensemble, Atténuer les dégâts sociaux, Soutenir l’économie. Il va droit à l’essentiel dans un langage sobre. L’émotion n’est pas absente, mais elle ne s’étale pas (« Le virus a gravement touché un trop grand nombre de personnes, et il nous a coûté trop de vies, qui sont autant de tragédies personnelles… »). On sent dans ce texte la patte d’un communicant plutôt que celle d’un énarque.

Le graphique ci-dessus, dû au National Health System (NHS) britannique, ne doit pas pousser à crier victoire trop vite : la remontée des chiffres demandant un peu de temps, les statistiques les plus récentes sont minorées. Il n’empêche que le plan annoncé le 23 octobre semble bien produire de premiers effets.

Illustration : copie partielle d’écran, site du gouvernement écossais
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

En Bretagne, des cafés et bistrots entrent en résistance contre le pass sanitaire et la tyrannie

Il y a des en France et en Bretagne des millions de personnes qui ne se rendront pas face...

Gétigné (44). Un migrant interpellé après qu’un homme ait été poignardé dans le dos

Un migrant a été interpellé après qu'un homme ait été poignardé dans le dos à Gétigné, en Loire-Atlantique. Au...

Articles liés

Covid-19. Pr Raoult : « Quand la corruption concerne des décisions médicales, cela devient un problème dont la nation doit s’emparer ! »

Pr Raoult : « Quand la corruption concerne des décisions médicales, la ca devient un problème dont la nation doit s’emparer ! » Bulletin d'information scientifique de...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de voir ce débat hallucinant ce...

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et...

Tyrannie sanitaire. Professeur Raoult sur les vaccins et le Covid-19. Évolution de l’épidémie et Harcèlement

Tyrannie sanitaire. Professeur Raoult sur les vaccins et le Covid-19. Évolution de l'épidémie et Harcèlement https://www.youtube.com/watch?v=eUFLWj6qw2A Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...