« Les traces qui nous permettrons ». La faute d’orthographe d’E. Macron sur le livre d’or du Général De Gaulle

A LA UNE

Le lobby immigrationniste en France, minoritaire numériquement, puissant en influence

L’occupation le 23 novembre de la place de la République à Paris par des migrants et la « mise à...

Julien Langella : « Politiquement, le Pape François devrait se taire » [Interview]

Les sorties politiques du Pape François se multiplient, et feraient presque parfois passer Jean-Luc Mélenchon pour un réactionnaire. Prônant...

Adrian Gilles (Boisson Divine) : « Une langue qui est parlée ne meurt pas » [interview]

Boisson Divine, à écouter sans modération ! Depuis 2005, ce groupe de musique du sud-ouest fait la fierté de la...

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Le président a écrit un court hommage au général de Gaulle dans le livre d’or de la maison.

Voici le texte, tel qu’en lui-même: «Cinquante ans plus tard, le souvenir vivace du Général de Gaulle demeure une source d’inspiration pour notre Nation, notre République. Puissions nous trouver en ces lieux, en ses choix, les traces qui nous permettrons (sic) de bâtir notre action pour la France. En fidélité.»

On notera la belle faute d’orthographe, puisqu’il aurait dû écrire permettront et non permettrons. Navrant pour un Président de la République.

« La langue française et ses deux piliers, la grammaire et l’orthographe, ont leurs règles, aussi inflexibles que celles d’un confinement. Que celui qui n’a jamais fait de faute d’inattention lui jette la première pierre! » écrit Le Figaro.

De quoi faire se retourner De Gaulle dans sa tombe ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

« Je connais pas mal de femmes qui en ont assez des féministes hystériques ». Un auditeur interpelle Rokhaya Diallo

« Je connais pas mal de femmes qui en ont assez des féministes hystériques ». Un auditeur interpelle Rokhaya...

La parole est à la police ! Avec Cyril Hemardinquer

Secrétaire national du syndicat de police FPIP, Cyril Hemardinquer a servi dans la police judiciaire. Il revient sur l'affaire...

7 Commentaires

  1. Bah, ça prouve aussi qu’Emmanuel Macron est comme tout le monde. De là à ce que la faute lui ait été conseillée par un « spin doctor »…

  2. 9 novembre sans majuscule
    général de Gaulle : général en minuscule
    Permettrons est une faute d’attention, par contre c’est de l’inattention (ça c’est pour Le Figaro)
    Quant à Robert dites-lui que jusqu’à nouvel ordre E. Macron est du genre masculin et marié (sans e)

Comments are closed.