Nantes. Descente de police aux Dervallières : trois dealers interpellés

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Le 16 novembre dernier, en début de soirée, la BAC a poursuivi et interpellé trois dealers de 18 à 21 ans en  flagrant délit, aux Dervallières, un quartier « sensible » à l’ouest de Nantes. Trois jours plus tard, 23 agents de police ont rivé le clou en menant une opération contre le même point de deal rue Jacques Callot, ainsi que deux autres « spots » rue Edmond Bertreux et Nicolas Poussin.

Dans un domicile de la rue Jacques Callot, haut lieu du deal de produits stupéfiants, ils avaient retrouvé un gilet pare-balles. « Quand un trafiquant a un gilet, c’est qu’il s’attend à ce que en face, d’autres trafiquants soient armés », résume un policier nantais. « Donc ce trafiquant qui a le gilet est lui-même armé. Ce genre de découvertes est aussi inquiétant que les armes que l’on trouve… ou celles avec lesquelles ils paradent à chaque fois que les gangs font des démonstrations de force, clips de raps ou violences inter-communautaires comprises ».

Les dealers avaient sur eux 32 grammes de cocaïne [1900 € à la revente au détail] et 70 d’héroïne [2800 € à la revente au détail], ainsi que respectivement 1428, 1205 et 350 € en espèces, soit près de 3000 € en tout. Trois jours plus tard, les policiers de retour sur place n’ont pas saisi de drogue, mais distribué 12 amendes à 135 € pour non-port de masque ou d’attestation et interpellé un individu en fuite sur un vélo, présumé volé.

Un coup de feu mystérieux rue du Québec

Par ailleurs la police s’est vu signaler un coup de feu unique le 15 novembre vers 22 h rue du Québec, dans les quartiers nord de Nantes, eux-mêmes réputés « sensibles ». Le coup de feu aurait été tiré vers trois heures du matin par un suspect qui aurait pris la fuite en voiture. Les constatations de la BAC n’ont permis de retrouver ni impact, ni étui, ni blessé.

Dans cette rue, en plein confinement, le 22 avril dernier, devant le n°3 qui est un point de deal connu, une quinzaine de personnes se sont affrontées dans une bagarre générale qui a laissé deux blessés graves de 26 et 29 ans ; la police a trouvé un étui de 9 mm percuté ; selon l’enquête, la rixe serait liée à un différend au sujet d’un trafic de d’armes en lien avec un trafic de drogues.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Océarium du Croisic : lâcher de raies et de roussettes dans l’océan

Ce n'est pas une première mais l'Océarium du Croisic a organisé un lâcher d'une cinquantaine de jeunes poissons en...

Nantes : jusqu’à 7 degrés de différence l’été entre les quartiers

La problématique des îlots de chaleur – ces quartiers plus urbanisés et moins « verts » où la chaleur...

Articles liés

Nantes : quatre mis en examen après la fusillade mortelle aux Dervallières

Après l’arrestation fin juin, en deux vagues, de sept personnes suspectées d’avoir commandité et participé à la fusillade qui, le 11 janvier dernier, a...

Laxisme judiciaire à Nantes. Un kilo de drogue dans la voiture : un an avec sursis

Il semble que le légendaire laxisme judiciaire nantais ait encore frappé. Cette fois dans une affaire de drogue. Le 22 juin dernier lors d’un contrôle...

Immigration, violences, exactions, drogues…Combien de temps allons-nous rester sans réagir ? [L’Agora]

En deux semaines, deux meurtres en Bretagne. L’un à Plomelin, où un habitant de Quimper, âgé de 20 ans, s’est fait poignardé par deux...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...