Rodéo urbain au Blosne (Rennes). Une femme de 78 ans percuté par un chauffard et grièvement blessée.

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Le quartier du Blosne, dans le sud de Rennes (Ille-et-Vilaine) a été le théâtre d’une scène effroyable. Comme le révèle le site Actu17, une femme âgée de 78 ans a été violemment percutée par une voiture dimanche 22 novembre, en fin d’après-midi dans le quartier très « vivre ensemble » du Blosne à Rennes.

Les sapeurs-pompiers ont été alertés alors que la victime présentait de multiples fractures après avoir été percutée et laissée pour morte alors qu’elle gisait au sol. Son pronostic vital n’est plus engagé.

Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée au commissariat de Rennes, trois individus à bord  d’une Renault Mégane break étaient en plein rodéo sauvage au moment du drame. C

En juillet dernier, l’Assemblée nationale a voté une loi pour punir les rodéos urbains. Désormais, les contrevenants peuvent écoper d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende. De plus, des circonstances aggravantes seront prises en compte si les faits sont commis en réunion ou par une personne alcoolisée et/ou ayant consommé des stupéfiants. En 2017, 8 700 rodéos ont été comptabilisés en zones urbaines contre 6 614 en zones rurales, soit une hausse de 20 %.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine –

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

2 Commentaires

  1. A quand le retour du bagne et des chaînes pour mater et humilier ces sauvages sans foi ni loi ? Pour qu’ils comprennent dans leur cerveau embrumé de mollusque que la récré est terminée et l’impunité disparue définitivement ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une bande, à Saint-Jacques-de-la-Lande en Ille-et-Vilaine...

Tyrannie sanitaire et refus de vaccination. L’épouse d’un pompier d’Ille-et-Vilaine annonce le licenciement probable de son mari

Le journal Média Presse Info a reçu le message d’une épouse dont le mari, pompier professionnel à Rennes, refuse de céder à la dictature...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de vol avec violence ayant entraîné...

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...