Valéry Giscard d’Estaing, président du déclin

A LA UNE

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner...

Covid-19. Janvier 2021, le pire mois de l’épidémie enregistré sur la planète ?

Avant propos Aujourd’hui, quatre sujets seront abordés : 1 – Un premier bilan social et sociétal pour la France; bilan qui...

Réunification de la Bretagne. 150 élus écrivent à E. Macron pour un référendum

Dans une tribune publiée par le « Journal du Dimanche », 150 élus dont sept députés et six sénateurs, demandent un référendum...

Reportage. Une virée à la découverte de la Basse-Normandie et des plages du Débarquement

En ce Dimanche, nous vous proposons un petit reportage touristique à la découverte de la Basse-Normandie et des plages...

Valéry Giscard d’Estaing est décédé à 94 ans. Pourquoi tous les médias et hommes politiques du système en font-ils un éloge unanime ? Parce qu’il a incarné l’accélération du déclin en « adaptant la France » comme il le disait à Philippe Meyer dans l’émission l’esprit public. C’était l’homme du « libéralisme avancé ».

Que recouvre cette adaptation ?

Abandon de souveraineté

Européiste convaincu, il a favorisé le renforcement des institutions de Bruxelles à qui il a délégué une partie significative de notre souveraineté. Cela s’est traduit par l’ouverture des frontières.

De plus, avec l’instauration du SME – Système monétaire européen – il enclenche la procédure qui fera remplacer le Franc par l’Euro.

Immigration facilitée

Avec la complicité active de Jacques Chirac, il a instauré le regroupement familial, vecteur essentiel d’une immigration de peuplement. Ce sera, beaucoup trop tard, « son plus grand regret ».

Affaiblissement de la famille

En instaurant le divorce par consentement mutuel, il favorise l’éclatement des familles. En autorisant l’interruption volontaire de grossesse sans prendre en compte l’avis du futur père, il a rompu l’équilibre du couple.

Destruction de l’ORTF et pouvoir des médias

En changeant le statut de l’audiovisuel public, qui était la voix de la France, il a permis sa prise de contrôle par les journalistes militants de gauche.

Comme dans le même temps, il joue sur la communication de type People à la mode américaine, ce qui lui valut le titre de « Kennedy français ». On le voit torse nu dans un vestiaire d’une équipe de football, en famille, jouer de l’accordéon, dînant dans des familles etc…, il permet aux journalistes de renforcer leur pouvoir.

Dévalorisation de la fonction présidentielle

Ce faisant et supprimant les symboles du pouvoir, il détruit l’aspect solennel de la fonction présidentielle. Ainsi, pour son investiture, il s’y rend à pied en costume de ville sans porter la grand’ croix de la légion d’honneur.

Perte de la souveraineté populaire au profit  des juges

En suscitant la loi constitutionnelle du 29 octobre 1974, qui a permis au Conseil Constitutionnel de censurer des lois votées par le Parlement, il a supprimé la souveraineté populaire portée par les députés et sénateurs, élus du peuple. Il a ouvert la voie à la prise de pouvoir des juges, mouvement renforcé par les tribunaux de l’Europe de Bruxelles.

Nivellement de l’Éducation Nationale

Avec la loi Haby, instituant le collège unique, dans la continuité des réformes initiés par Edgard Faure après 1968, il a accéléré le nivellement par le bas de l’école et conforté le pédagogisme, dont on mesure aujourd’hui les conséquences dans le niveau de l’orthographe et de la culture générale ( littérature, histoire, géographie ) des jeunes générations.

Un libéral avancé

Est-il juste de le présenter comme un homme de centre droit? En réalité, il était un libéral avancé tant en économie qu’en vision sociétale, soumis aux modes et aux idées du système. C’est ainsi qu’il a déclaré  « avec la mort du président Mao Tsétoung s’éteint un phare de la pensée mondiale », omettant sa responsabilité de millions de morts en Chine.

Jean Theme

[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine
Photo
[cc] BY-SA 4.0 par Ermy653, 2016 via Wikimedia Commons

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Bretagne. Littoral à la rencontre de pêcheurs des îles

Littoral propose une émission entièrement consacré aux pêcheurs. François Spinec sur l'ile de Sein dans le Finistère va bientôt...

Euro 2016 : un supporter, jugé pour violences, rentre en Russie et dénonce une justice politique

Mikhaïl Ivkine, l’un des deux supporters russes condamné pour «violences ayant entraîné une infirmité» à l’encontre d’un fan de...

5 Commentaires

  1. Enfin.
    L’inventeur du « regroupement familial », qui comme tous ses petits copains des bureaux et des salons de luxe parisiens pensent pour les autres avec l’argent des autres, et laissent aux autres ensuite le soin de subir et de s’occuper de toutes les conséquences de ses grandes idées, tout en restant bien calfeutré dans son luxe usurpé et en racontant à qui veut l’entendre que heureusement que lui, il est là pour faire avancer le pays vers un « progrès » toujours plus beau et toujours plus nécessaire, mais toujours plus distant et indéfinissable.
    Bon débarras.
    Il y a maintenant encore quelques millions de boomers dans son genre qui devraient suivre pour qu’on puisse enfin respirer un peu et retrouver un minimum de dignité.

  2. Enfin un article lucide sur la présidence de VGE qui a été le 1er de cette longue dynastie d’énarques incompétents. Je lui accrocherais 2 casseroles supplémentaires et pas des moindre :
    1 -quand il est arrivé au pouvoir, la France comptait 600 000 chômeurs. Grâce à son brio intellectuel et à son action, il a réussi le tour de force de doubler ce chiffre qui a atteint en fin de mandat 1.2 millions de chômeurs
    2- VGE est le père de la constitution Européenne, rejetée par les Français lors du référendum de 2005 mais qui s’est finalement imposée aux Français, sous la forme d’un « mini-traité » et sous l’impulsion de Nicolas SARKOZY.

    Ca pose son personnage ! ;-) Si j’ai oublié autre chose, merci de compléter

  3. Une des grosses casseroles de Giscard, c’est les diamants offerts par Bokassa.
    Pour chaque Président, à l’heure d’occuper le trône, la main dans la confiture c’est tout bon !…

  4. Et l’histoire de l’ours blanc embarqué avec lui dans le même avion pour qu’il puisse le chasser en Sibérie .
    Formidable non °

Comments are closed.