Covid-19 et emploi en Bretagne. Un bilan plus favorable que dans d’autres régions ?

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 dans le monde a eu des conséquences dévastatrices pour l’économie française.

Malgré des mesures dites d’accompagnements (en réalité des mesures de perfusion) et la mise en place d’un fonds de solidarité pour soutenir les entreprises en difficulté, beaucoup d’entre elles ont été obligées de déposer le bilan. De nombreux emplois ont été perdus, augmentant ainsi un taux de chômage qui était déjà très bas. D’après plusieurs études de l’INSEE, il semblerait toutefois que l’économie de la Bretagne ait mieux résisté à la crise en comparaison à d’autres régions.

Des secteurs qui ont mieux résisté que d’autres à la crise

Si la plupart des secteurs d’activité avaient connu une forte baisse entre le mois de mars et le mois de juin 2020, et depuis octobre, la saison estivale a été plus favorable que prévu, y compris, entre les deux confinements, pour le secteur du tourisme (hôtellerie et restauration).

Cette année, les touristes se sont davantage tournés vers les activités de plein air sur le littoral breton (vélo, canoé…).

D’après les derniers chiffres de l’INSEE et paradoxalement près de 82 % des professionnels du secteur déclaraient être satisfaits de leurs mois de juillet et d’août.

L’emploi a moins chuté pendant le confinement qu’ailleurs en France. Beaucoup d’entreprises ont continué de travailler. C’est le cas dans le secteur de l’agroalimentaire ainsi que dans les sociétés de services qui ont pu mettre en place des solutions de télétravail.

Les perspectives d’emploi en 2021

Comme dans toutes les autres régions, il serait tout à fait prématuré de s’avancer sur les chiffres prévisionnels de l’économie en Bretagne. Le second confinement n’est pas encore levé et la seconde vague de Covid-19 commence à peine à décliner. Néanmoins, on peut entrevoir deux tendances. L’une à court terme, l’autre à plus long terme.

La préférence pour les contrats en interim

Les entreprises sont dans l’incertitude dans cette conjoncture économique. Néanmoins, elles ne peuvent pas se passer pour autant de main-d’œuvre, car l’activité doit continuer de vivre. Les employeurs ont tendance à privilégier l’interim en ce moment plutôt que des contrats à durée indéterminée. Pour les professionnels, cette solution est plus rassurante dans la perspective d’autres vagues de Covid pour pallier le risque d’une nouvelle fermeture.

De ce fait, les agences d’interim ont beaucoup plus de dossiers à gérer en ce moment. D’ailleurs, il existe une agence d’interim en Bretagne qui s’est spécialisée sur le marché de l’emploi breton et qui propose des offres de recrutement plus ciblées.

Forte d’un réseau de petites, de moyennes et de grandes entreprises locales, les candidats y trouvent assez rapidement de l’emploi grâce à elle.

Vers une remontée progressive

Malgré les conséquences désastreuses de la crise sanitaire sur le chiffre d’affaires des entreprises, les chiffres de l’INSEE pour la Bretagne apparaissent comme rassurants (mais ne tiennent pas compte des conséquences économiques et sociales à venir en 2021).

La crise économique a moins impacté les entreprises bretonnes que dans d’autres régions de France. De ce fait, la Bretagne reste une zone économique très attractive pour les travailleurs, dans de nombreux secteurs d’activité.

En cas de retour à la normale après la seconde vague de Covid-19, on peut prévoir une reprise progressive de l’emploi. Elle arrivera plus tard, elle sera relativement lente. Néanmoins, l’activité économique reprendra quoiqu’il arrive et générera nécessairement de la demande en matière de personnel salarié.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Carhaix (29). Une formation longue distance au Breton, de septembre 2021 à mars 2022

Pour ceux qui sont au chômage, ou qui disposent de temps devant eux (ou qui veulent se reconvertir), c'est...

Les services secrets allemands accentuent leur pression sur les patriotes.

L’Allemagne est une République fédérale constituée de seize États. Chacun de ceux-ci dispose d’un Office de protection de la...

Articles liés

Isabelle Le Callennec (LR) : « Jersey, Saint-Brieuc… ou l’échec de la méthode »

Isabelle Le Callennec, tête de liste Les Républicains à l'occasion des élections régionales de juin 2021, vient d'adresser à la presse une tribune intitulée...

Nominoë et les Rois de Bretagne Episode 20

L'implantation des Vikings pèse lourdement sur la Bretagne, le peuple est éreinté, les hommes du nord établissent des bases proches du littoral et se...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections régionales en Bretagne, ce serait...

Tourisme en Bretagne. Ouverture de 8 VVF

Dès à présent, la majorité des VVF accueillent les premiers vacanciers et 93 seront ouverts pour les traditionnelles « grandes vacances d'été ». Sur...