Saint-Malo. Concerto de Vivaldi

A LA UNE

Concerto pour 4 violons de Vivaldi. Avec Jean-Louis Touche et L’orchestre Symphonique des élèves du Conservatoire.

Ce concerto fait partie des 12 concertos du recueil L’Estro armonico (L’Inspiration harmonique), paru en 1711 avec une dédicace au prince Ferdinand de Toscane. Celui-ci fut adapté par Jean-Sébastien Bach comme concerto pour 4 clavecins (BWV 1065).

A propos de l’Estro armonico

Il s’agit de l’œuvre concertante la plus célèbre de Vivaldi après Les Quatre Saisons tirées de son opus 8, mais ce fut surtout celle qui le fit connaître en Europe, après qu’il eut publié deux suites de sonates (douze Sonates en trio, op. 1 et op. 2). Vivaldi était cependant loin d’être sans expérience, ayant pratiqué la composition de concertos depuis près de dix ans pour ses concerts au Pio Ospedale della Pietà de Venise. Sa renommée avait d’ailleurs commencé à s’étendre en Europe et cette fois, alors que ses deux premiers recueils de sonates avaient été édités en Italie, il envoya ses manuscrits à l’éditeur Étienne Roger à Amsterdam, qui les y publia en 1711. Le cycle connut un grand succès et fut peu après réimprimé à Paris et à Londres. Il semble que Vivaldi ait soigneusement assemblé les concertos devant constituer son cycle, et choisi parmi ses compositions les plus accomplies.

Bach, parmi ses dix transcriptions des concertos de Vivaldi, en tira six de L’Estro Armonico : trois pour clavecin seul (no 3 : BWV 978 en fa majeur, no 9 : BWV 972 en ré majeur, no 12 : BWV 976 en do majeur) (cf 16 concertos pour clavecin solo BWV 972-987), deux pour orgue (no 8 : BWV 593 en la mineur, no 11 : BWV 596 en ré mineur) et un concerto pour quatre clavecins BWV 1065 (no 10), s’appuyant sur des copies manuscrites circulant alors parmi les musiciens européens et non sur les versions éditées.

Ces transcriptions eurent une importance déterminante au xixe siècle dans la redécouverte de Vivaldi et de son œuvre, largement oubliés depuis des décennies. Des musicologues allemands s’intéressèrent à cet obscur compositeur vénitien dont Bach s’était donné la peine de transcrire nombre de concertos pour les instruments à clavier (orgue et clavecin) …

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

#UnionOfEquality et Wokisme. La Commission Européenne édite un document appelant à ne plus utiliser les noms chrétiens, Noël ou le masculin

C'est un document qui doit être diffusé au maximum afin de montrer quelles sont les intentions des personnes qui,...

Jean-Paul Gourévitch : « Les gouvernements ne veulent pas aborder le sujet du Grand remplacement. Ils sont contre la démarche scientifique visant à démontrer...

Jean-Paul Gourévitch : « Les gouvernements ne veulent pas aborder le sujet du Grand remplacement. Ils sont contre la...

Articles liés