Informatique. Seul 1 Français sur 3 change régulièrement ses mots de passe

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Après une année 2020 très riche en matière de numérique, et des risques qui vont avec, les Français vont-ils intégrer la cyber-hygiène à leurs bonnes résolutions pour 2021 ?

D’après une étude menée en 2020 par Kaspersky, seul 1 Français sur 3 change régulièrement ses mots de passe pour sécuriser ses données et ses comptes en ligne. Un chiffre qui n’est pas sans rappeler les études de 2019, qui mettaient notamment en lumière qu’un utilisateur sur 3 ne savait pas protéger son identité numérique. Toutefois, du fait de l’augmentation du temps qu’ils passent en ligne, l’étude révèle que près de la moitié des Français (43 %) procède régulièrement à un scan de ses appareils connectés au moyen d’un antivirus et qu’1 Français sur 3 ne se fie qu’à des sites et applications certifiés pour ses achats en ligne.

Si l’éveil des Français aux risques du numérique se renforce au fil des années, il va de pair avec la montée de l’inquiétude vis-à-vis des usages et de la sécurité. En effet, d’après les recherches de Kaspersky, 68 % des Français craignent qu’un individu mal intentionné n’accède à leurs données bancaires en piratant leurs appareils. La crainte des logiciels espions est également soulignée par 65 % des répondants.

L’année 2020 a été marquée par une omniprésence du numérique dans le quotidien de chacun, que ce soit dans le cadre des loisirs, dans le cadre professionnel ou encore éducatif. A ce titre, 51 % des parents craignent pour la sécurité de leurs enfants lorsque ces derniers utilisent des appareils connectés. En effet, avec la démocratisation des cours en ligne, les enfants et adolescents ont découvert les possibilités offertes par le numérique, tout en les exposant plus que jamais à ses failles.

Afin de démarrer l’année 2021 sous les meilleurs auspices et d’assurer la protection de toute la famille et de ses données, voici quelques recommandations aux utilisateurs :

  • Ne pas réutiliser le même mot de passe d’un compte à l’autre. Utiliser un mot de passe unique pour chaque compte et un gestionnaire de mots de passe pour les stocker.
  • Protéger ses appareils à l’aide de plusieurs facteurs d’authentification tels que les lecteurs d’empreintes digitales, de reconnaissance faciale ou encore les codes PIN etc.
  • Se méfier des courriels en provenance d’expéditeur inconnu ou douteux, et des sites web de phishing.
  • Utiliser une solution de protection totale et intégrée intégrant un VPN, un contrôle parental et des solutions de détection identifiant et bloquant toute tentative d’infection.
  • Protéger tous les équipements utilisés pour des transactions en ligne – banque, e-commerce, réseaux sociaux – en appliquant à temps les correctifs de sécurité.
  • Vérifier soigneusement ses paramètres de confidentialité et de sécurité, en limitant ce qui est public et partagé avec des applications.
  • Désactiver les applications et fonctionnalités qui ne sont pas utilisées.
  • Désactiver les services de pistage et de géolocalisation, et effacer régulièrement les cookies.
  • Faire tester sa messagerie par des services tels que “Have I Been Pwned” pour savoir si l’un des comptes n’aurait pas été piraté.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Espagne. Près de 6 000 migrants arrivés en moins de 24 heures à Ceuta depuis le Maroc [Vidéo]

Suite à des tensions diplomatiques entre l'Espagne et le Maroc, l'enclave de Ceuta a vu près de 6 000...

Chine. Une réplique grandeur nature du Titanic en cours de construction pour un parc à thème

La Chine construit une réplique grandeur nature du Titanic dans le cadre d'une attraction touristique dans un parc à...

Articles liés

Achats en ligne : redoublez de vigilance !

Avec la crise sanitaire et l’adoption massive du télétravail, les opportunités d’achat en ligne se sont démultipliées, tout comme les actes cyber malveillant. Voici...

Sécurité informatique. Simplifier et renforcer la gestion de vos mots de passe, est-ce possible ?

Le point commun de la quasi-totalité des sites, outils et applications que vous utilisez quotidiennement ? Ils vous identifient via un mot de passe associé...

Fuite Facebook : comment savoir si vos données personnelles sont concernées ?

Facebook a une nouvelle fois vu des données personnelles de ses utilisateurs être volées. Une « fuite » massive qui a touché notamment 20...

Qbot, le cheval de Troie bancaire le plus diffusé en février en France.

Des analystes ont découvert que le cheval de Troie Trickbot commençait à être l'une des armes les plus utilisées par les pirates informatiques à...