Croix, Calvaire. Il lance une pétition pour protéger le patrimoine historique de la Bretagne

A LA UNE

 Suite à la manifestation qui s’est déroulée dimanche 3 janvier 2021 à Ploreuc sur Arguenon pour défendre le calvaire menacée par l’action en justice de la Libre Pensée, David Cabas, du collectif « touche pas à ma croix » vient de lancer une pétition visant à protéger le patrimoine historique de la Bretagne en interpellant les parlementaires sur le sujet, en vue de légiférer sur la question.

Voici ce qu’indique David Cabas dans le texte adressé à la presse (pétition disponible ici) :

Après Ploërmel, la libre pensée (organisation d’extrême gauche voire islamo-gauchiste) a encore frappé au cœur. Un militant de la libre pensée a utilisé la justice administrative pour faire disparaître un calvaire à un carrefour de Plorec-sur-Arguenon. La libre pensée pervertie la loi sur la laïcité de 1905 afin d’arriver à ses fins.

En 2017, j’ai fondé le collectif #TouchePasMaCroix pour défendre la statue de Jean Paul 2 surplombée d’une croix. La libre pensée avait alors utilisé la justice administrative pour faire disparaître la statue et la croix. Le maire de Ploërmel avait alors refusé de continuer la bataille juridique et finalement, la statue avec la croix ont été déplacées.

J’avais alors lancé un appel pour défendre le patrimoine breton. J’avais prévenu que déplacer la croix, c’était déplacer le problème. Il était évident que la libre pensée voulait éliminer les croix et les calvaires du paysage breton. Après sa première victoire à Ploërmel, il était prévisible qu’elle continuerait à mener de telles actions en justice.

En apprenant la décision du tribunal administratif de Rennes qui ordonne le démontage de la croix de Plorec avant le 5 Février, j’ai décidé d’appeler le collectif #TouchePasMaCroix pour défendre le calvaire de Plorec-sur-Arguenon et plus globalement appeler à une solution pérenne pour protéger les croix et les calvaires de Bretagne.

Cette mobilisation, un dimanche 3 janvier, par temps froid, dans un contexte sanitaire difficile a rassemblé plus de soixante personnes. Une belle réussite pour rappeler que les Bretons sont attachés à leur patrimoine.

J’écris cette lettre ouverte aux parlementaires, aux sénateurs et aux députés, ainsi qu’à l’exécutif afin de préparer une loi pour défendre le patrimoine historique breton comprenant les croix et les calvaires.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Comment vivre hors de la République française totalitaire ? Par Yann Vallerie

Yann Vallerie est journaliste, fondateur et rédacteur en chef pour Breizh-info.com. Cet été, il intervenait lors de l'Université d'été...

Kalifornia : rannoù « nann-jeneret » evit ar vugale er gourmarc’hadoù lakaet ret

Votet eo bet al lezenn AB 1084 ar sizhun-mañ e Kalifornia hag e 2024 e vo lakaet e pleustr...

Articles liés