Leur dette, votre problème. Qui va payer le coût des confinements ? Vous !

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Qui va payer les dettes nouvelles ? Vous, et vos enfants, mais certainement pas les arrières petits enfants! Il faudra payer avant.

« Ils » décident de fermer les commerces non-essentiels. Il faut indemniser, forcément jamais assez! Cela coute un « pognon de dingue » à la collectivité, et pourtant ceux qui sont fermés y laissent trop de plumes. Nous payons tout cela avec de l’argent que nous n’avons pas, et que nous n’aurons sans doute jamais, et nous hypothéquons grandement l’avenir collectif. Si il était normal en mars au premier confinement d’être pris au dépourvu, ou en tous les cas compréhensible, c’est nettement moins le cas aujourd’hui. Pourtant, il n’y a aucun débat sérieux sur les décisions prises, les coûts que cela entraine, et évidemment la question essentielle, qui va payer?

C’est ce qu’évoque le JT du grenier, dans lequel l’animateur donne quelques pistes de réflexion afin d’éclairer et d’alimenter les analyses de chacun.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ober anaoudegezh gant Bro ar Gwin e Liger-Atlantel

E-pad ar vakañsoù e-lec'h mont da vro-Euskadi evel boaz e c'hell ar vretoned kar o bro ober anaoudegezh gant...

Gag : un festival féministe breton touché par le Covid

Les 31 juillet et 1er août dernier à Concarneau c'était le festival féministe queer et compagnie "Very Bad Mother" Négligeant...

Articles liés

La planète financière se noie dans la fausse monnaie – Politique & Eco 305 avec Pierre Jovanovic

Ultimes conséquences de la planche à billet, les banques en situation précaire, l’or acheté en masse par les états et voilà l’inflation qui pointe....

Nos économies sur la voie d’une «soviétisation» ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’intéressent à la «soviétisation de l’économie». Face aux mesures prises par les Etats occidentaux...

Comparatif. Banques en ligne vs banques physiques

Choisir une banque est aujourd’hui un véritable défi tant les choix possibles sont nombreux. Toutes présentent des avantages, des caractéristiques et un fonctionnement qui...

Sciences économiques ou économie politique ? Politique d’abord !

Ci-dessous le texte d'introduction du colloque de l'Institut Iliade qui s'est tenu la semaine dernière à Paris, introduction signée Jean-Yves Le Gallou. Le terme économie politique apparaît...